Il succède ainsi à Philippe Carli qui a mis un terme à ses fonctions en octobre dernier.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Né en 1966, Christophe de Maistre est diplômé de l’école d’ingénieur SUP MECA (Saint-Ouen) et a obtenu un D.E.A. de l’Ecole Normale Supérieure (Cachan).

Il intègre le Groupe Siemens en 1991 où il occupe diverses fonctions marketing en Allemagne et en France avant d’être nommé General Manager Automation & Drives Electrical Technologies de Siemens Ltd China (1998/2002). Il est ensuite successivement Corporate Account Manager Group de Siemens AG pour les Groupes de Distribution REXEL et SONEPAR (2002/2005), General Manager A&D Low Voltage (Systèmes & Produits) de Siemens Ltd China (2005/2008) et, enfin, Senior Vice-President Siemens Building Technology North-East Asia (2008/2010).

En février 2010, Christophe de Maistre décide de rejoindre un « LBO » et est ainsi nommé Senior Vice-President de Converteam Asia-Pacific, poste qu’il occupait jusqu’à aujourd’hui. Christophe de Maistre prend ses nouvelles fonctions dans un contexte très favorable pour Siemens France, marqué ces dernières semaines par la signature de plusieurs contrats importants, d’envergure internationale, comme la liaison électrique haute tension en courant continu entre la France et l’Espagne (avec Inelfe), ou le deuxième métro entièrement automatique de l’agglomération rennaise.

À propos de Siemens en France
Présent en France depuis 160 ans, Siemens, premier groupe européen de haute technologie, donne la priorité à l’innovation dans l’industrie, l’énergie et la santé. A travers ses 8 000 collaborateurs, 7 sites de production, de nombreux partenariats avec des écoles ou universités et pôles de compétitivité, Siemens France participe pleinement au rayonnement économique français y compris à l'international. Siemens France compte, en effet, 9 centres de R&D dont 6 centres de compétences qui interviennent pour l'ensemble du groupe Siemens à travers le monde dans des secteurs de pointe comme les systèmes de transports automatiques, la métallurgie, le transport et la distribution d'énergie, la conception et la production de progiciels, la détection incendie et la mécatronique. Siemens France réalise ainsi plus d'un tiers de son chiffre d'affaires à l'export. En 2010, le Groupe Siemens en France a enregistré un volume d'entrées de commande de 2,5 milliards d’euros (au 30/09/2010).


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest