Éric BESSON, ministre de l’Industrie, de l’Énergie et de l’Économie Numérique, a effectué une visite en Italie les 20 et 21 janvier 2011, sur les thèmes du nucléaire civil, des politiques européennes de l’énergie et de l’industrie, ainsi que de la coopération franco-italienne dans le domaine de la mode.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values
A Rome, Éric BESSON a débuté son déplacement en recevant la communauté française. Il s’est ensuite entretenu avec Fulvio CONTI, administrateur délégué d’Enel, troisième électricien européen et partenaire de référence d’EDF pour le développement de nouveaux réacteurs EPR en France et en Italie. Il a également rencontré Franco FRATTINI, ministre des affaires étrangères, Paolo ROMANI, ministre du développement économique, et Emma MARCEGAGLIA, présidente de Cofindustria. Une table ronde a été organisée avec les dirigeants des principales sociétés françaises présentes en Italie (Alstom, Areva, Eads, Edf, Gdf-Suez, Thalès, Total).
Ces séances de travail ont permis de :
Souligner la nature exceptionnelle des relations entre les deux pays, qui sont l’un pour l’autre le deuxième partenaire commercial au niveau mondial.
Ouvrir une nouvelle étape de la « coopération globale et sans limite » dans le nucléaire civil. Un accord de coopération sera conclu entre l’Autorité de sûreté nucléaire et son nouvel homologue italien. La construction de 4 EPR en Italie par la co-entreprise entre Edf et Enel, ainsi que la participation d’Enel dans les chantiers de réacteurs en France, ont été réaffirmés. Les partenariats industriels seront généralisés en associant l’ensemble des PME italiennes sous-traitantes. Éric BESSON s’est mis à la disposition du gouvernement italien pour contribuer, aux côtés de la filière française, au débat public engagé en Italie.
Dégager les mêmes priorités en vue du conseil européen du 4 février 2011 consacré à l’énergie. L’Italie soutiendra les propositions de la France pour une économie décarbonée et la promotion des standards de sûreté nucléaire les plus élevés.
Décider d’agir ensemble pour une politique industrielle européenne fondée sur la réciprocité dans les relations avec les pays tiers. Les deux pays proposeront d’élargir les indications géographiques protégées européennes à la protection des savoir-faire industriels, à l’instar de la porcelaine de Limoges ou de la verrerie de Murano. La France et l’Italie relanceront également leur coopération bilatérale dans la lutte contre la contrefaçon. S’agissant du véhicule électrique, Éric BESSON et son homologue Paolo ROMANI ont souhaité l’adoption la plus rapide possible de standards européens de recharge électrique.
Préparer l’agenda internet du prochain sommet du G8.
A Milan, Éric BESSON a été reçu par Letizia MORATTI, maire de la ville et commissaire générale pour l’exposition universelle 2015. A la veille de l’ouverture du salon parisien du prêt-à-porter, le ministre s’est rendu à la chambre nationale de la mode pour une présentation du « beau bien fait » italien par son Président Mario BOSELLI et par de jeunes créateurs. Il a achevé sa visite avec la communauté d’affaires française et l’ensemble des représentants des Français du nord de l’Italie.

Contacts presse : 01 53 18 45 13
Nicolas BOUDOT / Clotilde LARROSE

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest