Expert dans le domaine des réservoirs à carburant, Zodiac a mis au point une véritable innovation technologique pour permettre à Concorde de voler à nouveau.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values
Leader mondial des réservoirs souples à carburant pour les avions et les hélicoptères civils et militaires, ZODIAC, via sa filiale Aérazur, a été contactée en octobre 2000 par EADS pour équiper le Concorde de nouveaux réservoirs anti-fuite.
Au cours de la première réunion technique, ZODIAC recommande une solution qui a fait ses preuves pour la Formule 1 : concevoir une protection renforcée des réservoirs du Concorde pour éviter que des éclats de structure composite ou métallique puissent transpercer les réservoirs.
Il s’agit en fait de recouvrir la structure interne et inférieure des réservoirs situés dans les ailes du super-sonique avec un matériau conçu pour résister aux chocs, aux carburants et aux températures. Le Liner est né. Il sera composé d’un tissu anti-choc, le Kevlar®, enduit d’un caoutchouc d’une excellente résistance, le Viton®.
Une super-production faite sur-mesure, en des temps records
A partir des dessins produits par EADS, 18 dessinateurs et 6 techniciens de ZODIAC vont réaliser les dessins d’outillage (le patron) et de liners (le modèle), pendant 4 mois.
Dés février 2001, les premiers liners sont produits, testés et validés.
Cinquante personnes sur les sites de Beaulieu Les Loches et de Caudebec Lés Elbeuf vont réaliser, en 5 mois, pas moins de 82 liners par avion dont les essais s’avèrent excellents.
De plus, chaque Concorde étant unique, la production des pièces et des liners est faite surmesure.
Le montage sur l’avion sera une véritable prouesse : effectué dans les ailes de l’appareil dont la hauteur ne dépasse pas 80 cm, la fixation des réservoirs nécessitera 3 000 pièces métalliques, auxquelles Zodiac adjoindra des profilés et autres cabochons en Viton®, par mesure de sécurité.

Le montage aura pris au total, plusieurs milliers d’heures.
A ce jour, huit Concorde ont été livrés par ZODIAC à Air France et à British Airways sur un total de 12 appareils, permettant ainsi la reprise des vols commerciaux sur New-York à partir du 7 novembre 2001.
Quant au liner, il sera bientôt exposé au « musée de l’air », au Bourget, où les visiteurs pourront mesurer l’ampleur de la prouesse technologique de ZODIAC.
Jean-Louis Gerondeau, Président du groupe ZODIAC a déclaré : « Nous sommes très fiers que nos équipes techniques aient pu apporter une réponse aussi novatrice à la problématique du Concorde et qui plus est en des temps records. C’est grâce à cet esprit d’entrepreneur que notre groupe occupe des positions leader sur ses marchés. »
Vous pouvez vous procurer des ektas auprès de la direction de la communication de ZODIAC

Ligne directe : 01-41-23-24-10

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest