Paris, France et Genève, Suisse - le 15 Février 2010 – A l’occasion de la Journée Mondiale du cancer de l’enfant, l’Union Internationale Contre le Cancer (UICC) et sanofi-aventis (EURONEXT: SAN et NYSE: SNY) annoncent aujourd’hui que sept nouveaux projets visant à améliorer la prise en charge des cancers de l’enfant dans les pays en développement ont été sélectionnés au Cameroun, en Equateur, au Mozambique, au Panama et en Thaïlande. Ces 5 nouveaux pays vont rejoindre les 21 pays déjà partenaires du programme international My child matters, lancé conjointement par l’UICC et sanofi-aventis en 2005. Chacun des 7 projets recevra jusqu’à 50 000 euros d’aide financière pour l’année 2010, ainsi que le soutien d’experts internationaux en onco-pédiatrie, en recherche fondamentale et en santé publique.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

L’UICC félicite les lauréats pour leur contribution à la lutte contre les cancers des enfants: « Nous sommes convaincus que la combinaison de l’enthousiasme local et de l’expertise internationale constitue un facteur certain de succès pour chacun des nouveaux projets » a déclaré Julie Torode, Directrice adjointe de l’UICC.

« Près de 5 ans après son lancement, l’initiative ‘My child matters’ démontre qu'il est possible de construire ensemble des partenariats innovants pour faire face à des enjeux de santé trop souvent négligés comme le sont les cancers des enfants dans les pays en développement » a indiqué Gilles Lhernould, Senior Vice-Président, Corporate Social Responsibility, sanofi-aventis, et d’ajouter : « Il est de notre responsabilité d’accompagner ces pays pour réduire les trop grandes inégalités qui existent en matière de santé, en particulier en faveur des enfants ».

Chaque année plus de 160 000 enfants sont confrontés au cancer, et environ 90 000 en meurent. S’ils sont vite et bien traités, la plupart des cancers de l’enfant peuvent être guéris. Dans les pays industrialisés, le taux de guérison avoisine les 80%. Mais dans les pays en développement où vivent pourtant 80% des enfants atteints de cancer, les difficultés d’accès au diagnostic précoce, à l’information et aux soins, font tomber ce taux à 20% voire 10%.

My child matters, partenariat durable entre l’UICC et sanofi-aventis, a pour objectif de réduire cette inégalité entre pays industrialisés et pays à faibles ressources, en soutenant des projets développés dans des hôpitaux ou menés par des ONG dans des pays où l’oncologie pédiatrique est encore émergente.

En 2005, 14 projets ont été sélectionnés dans 10 premiers pays pilotes : le Bengladesh, l’Egypte, le Honduras, le Maroc, les Philippines, le Sénégal, la Tanzanie, l’Ukraine, le Venezuela et le Vietnam. En 2006, 10 nouveaux projets dans 6 nouveaux pays ont bénéficié de ce programme : la Bolivie, l’Indonésie, le Kenya, le Mali, le Pérou et la Roumanie. En 2008, 8 projets ont été sélectionnés dans 5 pays : le Burkina Faso, la Colombie, la Côte d’Ivoire, le Pakistan et le Paraguay.

Par le nombre de pays impliqués, My child matters est devenu aujourd’hui l’une des initiatives les plus importantes de lutte contre les cancers de l’enfant dans les pays émergents et en développement. Elle associe un appui financier pour accompagner les projets, ainsi qu’une mise en réseau avec des experts internationaux pour aider à renforcer les expertises locales, dans une démarche de progrès et de solidarité. Sanofi-aventis, dans le cadre de sa responsabilité sociale, a déjà consacré 3 millions d’euros à cette initiative et y consacrera 3 millions d’euros supplémentaires pour la période 2010-2013.

Les 7 nouveaux projets qui rejoignent l’initiative My child matters sont :
1 : Cameroun
Extention, réaménagement et formation de professionnels de santé dans l'unité d'hémato-oncologie pédiatrique du centre mère et enfant de la Fondation Chantal Biya, Pierre Doumbé, Yaoundé.
2 : Equateur
Nouveau registre des cancers des enfants en Equateur – villes de Quito, Cuenca, Manibi et Loja, Patricia Cueva, Société de lutte contre le cancer SOLCA Nucleo de Quito, Quito.
3 : Mozambique
“Un sourire pour vaincre la douleur”: amélioration de la prise en charge des enfants atteints de cancer au Mozambique, Ana Pina, Association “Sorriso da Crianca”, Maputo.
4 : Panama
Programme d’éducation et de prise en charge des cancers pédiatriques au sein des groupes ethniques au Panama, María Sabina Ah Chu Sánchez, Hopital des enfants du Panama, Calidonia
5, 6, 7 : Thaïlande
• Mise en place d’un réseau de soin national destiné à améliorer la prise en charge des tumeurs cérébrales de l’enfant, Suradej Hongeng, Groupement de pédiatres Thai, Bangkok
• Amélioration de la qualité de vie et des soins palliatifs destinés aux enfants atteints de cancer en Thaïlande, Issarang Nuchprayoon. Fondation ‘Wishing Well’, Bangkok
• Prise en charge globale des enfants atteints de cancer en Thaïlande, Pornpun Sripornsawan, Faculté de Médecine, Université du Prince de Songka, Hat Yai.

A propos de l’UICC
L’UICC est la seule organisation internationale non gouvernementale qui se consacre exclusivement au contrôle du cancer dans le monde entier. Avec plus de 330 organisations membres dans plus de 100 pays, l’UICC est un ensemble de ressources pour l’action et une voix pour le changement.
www.uicc.org

A propos de sanofi-aventis
Sanofi-aventis est un leader mondial de l’industrie pharmaceutique qui recherche, développe et diffuse des solutions thérapeutiques pour améliorer la vie de chacun. Le Groupe est coté en bourse à Paris (EURONEXT PARIS : SAN) et à New York (NYSE : SNY).
www.sanofi-aventis.com

My child matters
My child matters est une initiative commune entre l’UICC et sanofi-aventis, lancée en fin 2004. www.uicc.org/mcm


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest