Air Liquide, leader mondial des gaz industriels et médicaux et des services associés, vient de signer un accord par lequel il reprendra certaines sociétés filiales du groupe allemand Messer Griesheim GmbH dans 6 pays du monde. Air Liquide renforce ainsi ses positions géographiques et ses activités. Les opérations concernées dans ces 6 pays faisaient l’objet d’un projet de cession globale par la Direction de Messer Griesheim dans le but de réduire son niveau d’endettement.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Le montant de la transaction est financé par la reprise de dette existante dans les sociétés acquises, valorisée aux environs de 185 millions d’euros. L’accord concerne l’ensemble des pays suivants : Afrique du Sud, Trinidad et Tobago, Brésil, Argentine, Egypte et Corée du Sud. L’ensemble de ces activités a dégagé en 2000 un chiffre d’affaires voisin de 100 millions d’euros. Après prise en compte des frais financiers et des synergies réalisées, il est prévu que cette opération apporte une contribution positive au résultat net du groupe Air Liquide dès 2002. L’approbation des autorités de la concurrence en Afrique du Sud, au Brésil et en Corée du Sud est nécessaire ainsi que l’accord de minoritaires dans certains pays. Les délais d’approbation par les autorités varient selon les pays mais Air Liquide est confiant dans le bon déroulement de cette étape du projet.

Commentant cette acquisition, Alain Joly, Président-Directeur Général d’Air Liquide, a déclaré : « Cette opération montre notre volonté de compléter notre stratégie de croissance interne accélérée sur nos métiers des gaz industriels et médicaux et services associés, par la saisie d’opportunités de croissance externe ciblées créant de la valeur ajoutée pour nos actionnaires. Cette acquisition sera réalisée dans des conditions satisfaisantes pour Air Liquide. Elle tient compte de la situation des différentes opérations rachetées. Elle permettra de renforcer nos activités existantes en dégageant d’importantes synergies dans les pays où notre Groupe est déjà implanté, comme l’Afrique du Sud, le Brésil, l’Argentine et la Corée du Sud. Elle nous donnera aussi la capacité de nous implanter dans les pays où nous ne sommes pas présents, en disposant immédiatement de bases solides, appuyées par des contrats à long terme en phase de montée en puissance comme à Trinidad & Tobago et en Egypte. Dans un environnement international plus difficile, Air Liquide continue à développer ses activités porteuses et à renforcer ses positions de manière sélective en saisissant les opportunités susceptibles d’améliorer sa croissance et ses résultats»

*******

Air Liquide est un groupe international, spécialiste des gaz industriels et médicaux et services associés. A partir d’un leadership technologique sans cesse renouvelé, il apporte des solutions, produits et services, à ses clients de l’industrie et de la santé, partout dans le monde. Fondé en 1902, Air Liquide est présent dans 60 pays à travers 125 filiales et emploie plus de 30 000 personnes. Son chiffre d’affaires total s’est élevé à 8,1 milliards d’euros en 2000 dont 77% hors de France. Air Liquide est coté à la Bourse de Paris, membre du CAC 40 et de l’EuroStoxx 50 (code Euroclear 12007).

Pour tout renseignement complémentaire, veuillez contacter :
Direction de la Communication
Dominique Maire - 01 40 62 53 56 ou Joelle Ambon - 01 40 62 51 31
Relations Investisseurs
Matthieu Baumgartner - 01 40 62 55 19 ou Anthony Mellor - 01 40 62 55 41
www.airliquide.com

OPERATIONS ACQUISES

Afrique du Sud: Grâce à cette acquisition, Air Liquide va renforcer sa position. L’outil industriel acquis va fournir des capacités complémentaires, notamment en gaz liquéfiés. Les opérations rachetées à Messer comptent 360 personnes et ont dégagé en 2000 un chiffre d’affaires de 37,1 millions d’euros

Trinidad & Tobago: Air Liquide n’y était pas implanté. Ces deux îles des Caraïbes possèdent des réserves de gaz naturel offshore importantes et très compétitives qui ont attiré de nombreux investissements internationaux, notamment dans le secteur de la chimie. Les opérations rachetées (qui emploient 140 personnes et ont réalisé un chiffre d’affaires de 17 millions d’euros en 2000) sont adossées à des contrats à long terme en phase de montée en puissance avec des grands clients

Brésil: les activités reprises par Air Liquide vont apporter un outil industriel récent et complémentaire tant en production qu’en distribution. Elles renforceront également le tissu des implantations d’Air Liquide dans ce pays très étendu.

Argentine: l’acquisition, de taille modeste, permettra une optimisation des implantations existantes d’Air Liquide.

Egypte: Le marché égyptien présente un potentiel de développement régulier et continu malgré les tensions qui existent dans cette région du monde. C’est pour Air Liquide une excellente opportunité d’y pénétrer en disposant d’un outil industriel récent situé près des villes de Suez et d’Alexandrie avec des contrats à long terme établis pour de grands clients de l’industrie.

Corée du Sud: L’acquisition va permettre d’élargir la présence d’Air Liquide, qui s’exerce aujourd’hui au travers de sa filiale Air Liquide Korea Services Co et d’un partenariat avec Daesung Group, et de renforcer sa position, notamment auprès des petits et moyens clients industriels


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest