CREATION DE LA COENTREPRISE NAMAKWA BATLA DIAMONDS POUR L’ACQUISITION DE LA CONCESSION MINIERE DE KAO



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Batla Minerals, groupe international spécialisé dans la détention et l’exploitation de titres miniers, annonce une prise de participation significative dans la concession minière diamantifère de Kao, située au Lesotho.

L’acquisition des droits de cette concession s’est effectuée par le biais de la société Namakwa Batla Diamonds, coentreprise créée pour cette occasion et détenue par :

§  les sociétés Batla Minerals et Namakwa Diamonds (62,5% du capital) ;

§  le gouvernement du Lesotho (25%) ;

§  des acteurs économiques du Lesotho (12,5%).

Le site minier de Kao, situé à 2 500 m d’altitude sur une surface totale de 19,8 hectares, présente le plus important filon de kimberlite du Lesotho et le 4ème plus important de toute l’Afrique australe. Ce site totalise 173 millions de tonnes de matières minérales à extraire pour des réserves estimées à 12,4 millions de carats de diamants.

Selon les termes de l’accord conclu avec le gouvernement du Lesotho, la coentreprise a accepté de régler les passifs de certains créanciers de l’ancien titulaire du bail minier jusqu'à concurrence d'un montant total maximum de 50,6 M de rand (soit 6,75 M de dollars). Ce montant pourra cependant être réduit en fonction de la conclusion des travaux réalisés par les liquidateurs de l’ancien titulaire.

UNE ACQUISITION STRATEGIQUE POUR BATLA MINERALS

Cette acquisition particulièrement stratégique offre quatre avantages distincts pour Batla Minerals :

i.            Elle permet de renforcer sensiblement le portefeuille minier de la société dans une région dotée d’infrastructures industrielles et de capacités logistiques reconnues pour l’industrie diamantifère.

ii.            Elle noue un partenariat stratégique entre Batla Minerals et Namakwa Diamonds, important groupe minier diamantifère coté à la Bourse de Londres et présent en Afrique du Sud, en République démocratique du Congo, en Namibie et en Angola.

iii.            Elle complète les opérations minières de Batla Minerals au Lesotho, qui est déjà l’opérateur sous contrat, à travers sa filiale Alluvial Ventures, pour la mine voisine de Letseng.

iv.            L’expertise de Batla Minerals pour le traitement de kimberlite érodée permet de réduire les délais de mise en production de la mine de Kao.

La mise en exploitation ne nécessitera pas d’investissements importants, compte tenu de l’apport de matériel minier déjà détenu par Batla Minerals. Les premiers travaux d’implantation sur site devraient débuter dès le début de l’année 2010, avec une mise en exploitation prévue au début du second semestre 2010.

Namakwa Batla Diamonds prévoit le traitement de 10 millions de tonnes de kimberlite sur une période initiale de 5 ans permettant d’extraire 700 000 carats de diamants. Par la suite, il est prévu d’augmenter la production annuelle à 5 millions de tonnes de kimberlite par an avec une durée d’exploitation de la mine, en pleine production, estimée à plus de 40 ans.

L’exploitation de la mine de Kao est confiée à Keith Whitelock, nommé au poste de Chief Technical Officer en charge des opérations. Keith Whitelock bénéficie d’une expérience de près de 40 ans dans les projets diamantifères. Il a notamment exercé sur les trois autres filons de kimberlite situés dans la même région : Letseng, Lighobong et Mothae. Il a travaillé pendant 21 ans pour De Beers et 14 ans chez Letseng Diamonds où il a occupé le poste de Président Directeur Général et dirigé la construction, la mise en service et l’exploitation de la mine de Letseng.

En dépit de la crise qui touche le secteur du diamant depuis fin 2008, le groupe est demeuré attentif, au cours des derniers mois, quant aux différentes opportunités qui pouvaient se présenter sur le marché afin d’acquérir de nouveaux sites miniers. L'acquisition de la concession minière de Kao souligne ainsi la volonté stratégique de Batla Minerals d’acquérir des actifs de qualité, avec un faible niveau de risque et des délais de mise en exploitation courts.

PROCHAIN RENDEZ-VOUS

Publication du chiffre d’affaires semestriel et des résultats semestriels préliminaires 2009-2010 (1er avril 2009 - 30 septembre 2009) fin janvier 2010.

A propos de Batla Minerals

Batla Minerals est un groupe international spécialisé dans la détention et l’exploitation de titres miniers. Essentiellement présent en Afrique du Sud et au Lesotho, Batla Minerals poursuit une stratégie de diversification de son portefeuille de titres miniers avec l’ambition de constituer un groupe minier présent sur les ressources minérales à haute valeur ajoutée.

L’objectif de la société est ainsi d’obtenir une valorisation optimale de son portefeuille de titres miniers, en exploitant directement ou indirectement les mines.

Batla Minerals a réalisé, en 2008-2009 (exercice clos le 31 mars 2009) un chiffre d’affaires de 6,7 M€.

Batla Minerals est inscrit au Marché Libre de NYSE Euronext Paris (code ISIN : FR0010436170 – MLBAT). Classification  ICB : 1773 – Diamants et pierres précieuses. Le capital social de Batla Minerals est composé de 5 350 000 actions.

A propos de Namakwa Diamonds

Namakwa Diamonds (coté à la Bourse de Londres) est un groupe minier diamantifère intégré présent en Afrique australe. La Société possède un portefeuille diversifié de projets diamantifères, qui comprennent différentes zones cibles au sein de quatre pays africains : l’Afrique du Sud, la République démocratique du Congo, la Namibie et l'Angola. Ces projets sont situés dans des zones dotées de potentiels géologiques importants.

Les gisements de diamants alluvionnaires ont, jusqu’à présent, constitué le principal axe de développement de la Société. Le traitement de gisements primaires de kimberlite fait également l’objet d’une exploitation par la Société s'ils sont à un stade avancé de développement et en conformité avec la philosophie de Namakwa Diamonds : « un court laps de temps d'utilisation des ressources ».

La société offre également une valeur ajoutée à ses opérations minières grâce à sa division de traitement des « pierres », développée depuis 30 ans, avec des opérations en Afrique du Sud, en République Démocratique du Congo et en Israël, qui lui permet de capitaliser sur les marges dans la chaîne de valeur du diamant.

http://www.namakwadiamonds.co.za

A propos de Namakwa Batla Diamonds

Namakwa Batla Diamonds est une coentreprise, basée au Lesotho, détenue par les sociétés Batla Minerals et Namakwa Diamonds (62,5% du capital), le gouvernement du Lesotho (25%) et des acteurs économiques du Lesotho (12,5%).


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest