Au cours du premier semestre de l’exercice 2000/2001, clos au 30 mai 2001, le Groupe VISIODENT a enregistré un chiffre d’affaires consolidé de 38,8 MF (5,92 ME), en recul de 8,62%. La part de l’international représente désormais 29% du chiffre d’affaires.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values



La baisse du chiffre d’affaires et de la marge brute (- 5,2 MF à périmètre comparable) explique la dégradation du résultat d’exploitation à 1,17 MF au 31 mai 2000 contre - 4,84 MF au 31 mai 2001.



Cependant, le taux de marge brute par rapport au chiffre d’affaires a augmenté, passant ainsi de 57,2% à 58,4%.

Les provisions faites sur les filiales de distribution ont entraîné un résultat exceptionnel de - 2,6 MF. Le résultat net après impôts et amortissement des écarts d’acquisition s’inscrit à - 6,05 MF.



Ces chiffres sont le reflet de la baisse des ventes sur le marché français, qui s’oriente d’avantage vers le conseil et le service.



Mesures de restructuration


-      Cessions prévues des trois filiales de distribution déficitaires. La première mesure effective prise par le groupe est la cession de sa participation dans MEDIDENT, distributeur au Mans.



-      Face à la conjoncture actuelle, VISIODENT a décidé, en accord avec son partenaire Suédois LIFCO, le gel du projet DentalNet (vente de fournitures dentaires via Internet) dans l’attente d’une période plus favorable.



-      Diminution des effectifs au premier semestre 2001 afin d’adapter la structure française à l’évolution de son métier.



Perspectives


Sur le second semestre VISIODENT va poursuivre les restructurations engagées depuis le début de l’exercice. Le groupe attend sur cette période :



-      Une forte augmentation de la récurrence du chiffre d’affaires sur son parc installé. Le passage à l’euro va permettre de vendre des mises à jour et d’augmenter le nombre de contrats de maintenance (+ 65% depuis avril 2001).



-      Une accélération des ventes de capteurs de radiologie numérique à l’export via le réseau de distribution international.



-      Un développement des marchés espagnols et italiens, dont les taux de croissance attendus sont importants, en raison du faible taux d’équipement de ces pays.



Sur l’ensemble de l’exercice, le recentrage du groupe devrait entraîner des frais exceptionnels de l’ordre de 4 MF.

L’ensemble des mesures engagées (changement de périmètre et recentrage sur le cœur de métier), permet à VISIODENT de prévoir un chiffre d’affaires corrigé de l’ordre de 63 MF.

Ces mesures devraient porter leurs fruits dès 2002, année au cours de laquelle le groupe devrait retrouver des résultats bénéficiaires.



Euroclear : 6576, Reuters : VDNT.LN    



Recevez gratuitement toute l’information financière par e-mail en vous inscrivant sur : www.equityinfos.com



Contact Visiodent : Vidal Teixeira                                                  Communication financière : Equity Conseil        

Tél. : + 33 (0)1 49 46 58 00                                             Jean-Bernard Staal Tél. : +33 (0)1 45 22 22 30

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest