Identification fiable pour parer à l’attaque par erreur des propres forces ou celles alliées



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values
Mise à niveau aux standards de l’OTAN, permettant la participation aux missions multinationales de gestion de crises

EADS Defence & Security (DS) a été chargée de la modernisation des systèmes d’identification des forces bulgares pour parer aux tirs par erreur sur ses propres forces ou celles alliées. Cette mission vise également à améliorer la sécurité du trafic aérien. Ainsi que l’entreprise l’a communiqué aujourd’hui, Defence Electronics, une activité intégrée de DS, a conclu un contrat portant sur 14 millions d’euros avec la société bulgare Promax99 pour la livraison de systèmes d’identification ami/ennemi (Identification Friend or Foe – IFF) basés sur une technologie inédite. En effet, les radars secondaires de surveillance de type MSSR 2000 I (MSSR = Monopulse Secondary Surveillance Radar) fonctionnent selon les standards de contrôle du trafic aérien les plus récents et répondent aux normes de l’OTAN. Ils sont intégrables tant sur les plateformes navales que terrestres.

Grâce à l’échange automatisé de données relatives à l’origine, la trajectoire ou la vitesse, ces systèmes permettent une identification précise des objets cibles. L’échange de données est effectué via des signaux cryptés qui ne peuvent être ni analysés ni brouillés par les unités ennemies. En concomitance avec les données en provenance d’autres sources, les informations livrées par les systèmes d’identification contribuent à l’optimisation de la surveillance opérée dans les régions en crise. Grâce à l’identification rapide et fiable des forces propres et alliées, il est ainsi possible d’éviter les tirs amis, ce qui présente un avantage considérable, notamment dans le cadre d’opérations multinationales.

« En raison de la complexité croissante que connaissent les situations et les scénarios de combat, l’identification est de nos jours la question existentielle au cœur de toutes les opérations militaires », explique Bernd Wenzler, Directeur de DE. « Grâce à ce nouvel équipement, la Bulgarie sera à l’avenir en mesure de prendre une part active aux opérations de l’OTAN. »

DE a déjà livré à différents pays membres de l’OTAN de nombreux systèmes IFF pour des applications basées au sol ou en mer. L’interrogateur MSSR 2000 I est par exemple en service à bord de bâtiments de la marine allemande et de ceux des forces navales de France, de Finlande et de Norvège pour l’identification militaire ami/ennemi. Mais EADS Defence & Security est également active sur le terrain du contrôle du trafic aérien civil. Dans ce domaine, les systèmes d’identification de DE sont mis en œuvre dans des pays tels que le Portugal ou les Philippines.

Defence Electronics est une activité intégrée d’EADS Defence & Security (DS). DS est un fournisseur de solutions systèmes auprès des forces armées et des organes de sécurité civile du monde entier. Son portefeuille s’étend des senseurs et réseaux sécurisés aux missiles, avions et drones, en passant par les solutions de sécurité du territoire, ainsi que les services et le support associés. Avec quelque 23 000 employés, DS a réalisé en 2008 un chiffre d’affaires de 5,7 milliards d’euros. Leader mondial de l’aéronautique, de l’espace, de la défense et des services associés, EADS a enregistré un chiffre d’affaires de 43,3 milliards d’euros en 2008 et emploie près de 118 000 personnes à travers le monde.

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest