· L’Automobile Club Médical de France (ACMF) présente le simulateur d’écoconduite de Renault à l’occasion du MEDEC, salon de la médecine générale, qui ouvre ses portes le 11 mars 2009 au Palais des Congrès (Paris).



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

· Le simulateur d’éco-conduite permet aux conducteurs d’acquérir les premiers réflexes afin de réduire leur consommation de carburant. En adoptant les bons gestes, ils limitent le coût d’usage de leur automobile tout en réduisant les risques routiers par une conduite plus sûre.

· Avec le lancement de la signature Renault eco² en mai 2007, Renault a renforcé son engagement à proposer des solutions écologiques et abordables à ses clients.

ACMF : REDUIRE SIGNIFICATIVEMENT L’IMPACT DE L’AUTOMOBILE SUR LA SANTE

L’Automobile-Club Médical de France (ACMF), association de médecins et professionnels de santé, a été créé par le Docteur André Soubiran en 1952. Les objectifs de cette association, forte de 20 000 professionnels de santé, sont ceux de tous les Automobile-Clubs.

Devant la contrainte collective à laquelle il faut répondre - émettre moins de CO2 tout en satisfaisant une demande de mobilité croissante - l’éco-attitude apparaît comme une nouvelle manière de se comporter sur la route devant être enseignée à tous les usagers. Gérer sa mobilité n’implique pas de la restreindre, mais de faire des choix écoresponsables. Les médecins ont besoin d’une voiture pour leur activité professionnelle et ne peuvent qu’être sensibles à une formation à l’éco-conduite :

- pour diminuer les gaz à effet de serre et les émissions polluantes responsables de nombreuses pathologies.
- pour faire des économies, en modifiant les comportements sur la route et en consommant moins d’énergie.
- pour améliorer la sécurité routière, en diminuant la vitesse et en adoptant une conduite apaisée.

La promotion de la santé et le développement durable sont deux concepts complémentaires, car ils s’appuient sur des changements de style de vie.

Les médecins ont un rôle particulier à tenir face aux atteintes à la santé publique, que constituent les accidents, le bruit, les gaz à effet de serre, les émissions polluantes ou de particules. C’est pourquoi, l’ACMF s’est définitivement impliqué dans l’information et la formation des médecins, en accidentologie routière - de la prévention à la réinsertion des accidentés, en passant par l’évaluation de l’aptitude médicale à la conduite - mais, également, en prenant en compte tous les problèmes environnementaux liés à la mobilité et leurs répercussions en matière de santé globale. C’était l’objectif du troisième Congrès de l’ACMF « Route et Médecine » qui a rassemblé 400 personnes en novembre 2008.

A l’occasion de la cinquantième édition des Assises Nationales sur les Accidents de la Route, qui se tiendront le 11 mars 2009 au matin dans le cadre du MEDEC, les débats porteront sur « le téléphone portable et la conduite ».

ECO-CONDUITE : APPRENDRE LES BONS GESTES
Constructeur automobile responsable, Renault introduit progressivement des solutions innovantes permettant à ses clients de réduire leur consommation de carburant et ainsi les émissions de gaz à effet de serre. Le gearshift, qui indique aux conducteurs les meilleurs changements de rapport de vitesses, est un exemple de la politique que mène Renault afin d’accompagner ses clients dans une conduite plus écologique. Le conducteur peut ainsi contribuer, de façon non négligeable, à la réduction de la consommation de son véhicule en « réapprenant à conduire ».

La conduite, supervisée par un instructeur, permet de réduire la consommation de carburant jusqu’à 20 % sur un même parcours. Dans cet esprit, Renault a décidé de déployer un programme d’éco-conduite qui revêt différentes formes. Celui-ci va d’une formation grand public du type des « ecodays » organisés à Paris en octobre 2008, qui a initié quelque 400 personnes en conduite réelle, à des séances sur simulateur. Près de 2000 personnes ont pu tester le simulateur d’éco-conduite lors du Mondial de Paris en 2008. Et des centaines de personnes auront fait de même sur le simulateur présent à l’Atelier Renault jusqu’à fin mars 2009. Le simulateur permet au conducteur d’évaluer sa conduite et d’identifier des pistes de progrès. Présent à partir du 11 mars sur le stand de l’ACMF pendant toute la durée du MEDEC, le simulateur sera progressivement déployé.

RENAULT : UN ENGAGEMENT HISTORIQUE ET DURABLE DANS L’ENVIRONNEMENT ET LA SECURITE AU SENS LARGE
Renault eco² : la signature écologique de la politique environnementale de Renault Avec le lancement des signatures Renault eco² en mai 2007 et Dacia eco² en octobre 2008, le groupe Renault confirme son engagement à développer une offre de véhicules écologiques, sur l’intégralité du cycle de vie, qui soient abordables pour ses clients. Ces véhicules sont économiques tant par leur performance et leur faible consommation de carburant, que par leur offre de technologies innovantes. Ils permettent de bénéficier d’avantages fiscaux, comme c’est le cas pour le bonus écologique en France et dans d’autres pays européens.

La dimension environnementale des produits ne se limite pas à leur seul usage. Elle apparaît également dans la chaîne de production au travers d’une surveillance et d’une réduction drastique des substances reconnues dangereuses par la communauté scientifique. Renault, au travers de son laboratoire d’hygiène industrielle, surveille depuis les années 60 plus de 3000 substances et mène ainsi des politiques de conditions de travail responsables.

Sécurité : Un engagement de longue date qui se traduit par la gamme la plus sûre du marché
Renault propose la gamme de véhicules la plus sûre du marché. Laguna a été la première voiture au monde à obtenir la note maximale de 5 étoiles aux tests EuroNCAP.

Aujourd’hui, onze véhicules, parmi lesquels Nouvelle Mégane berline et Modus, ont décroché 5 étoiles.

Depuis de nombreuses années, Renault oeuvre afin de modifier les comportements en sensibilisant toutes les populations. Le programme Sécurité pour Tous déployé dans 20 pays depuis 2000 a permis d’éduquer 10 millions de jeunes à la sécurité routière. D’autres actions, portant aussi bien sur le port de la ceinture, la vigilance au volant que sur la vitesse ou encore l’alcoolémie, témoignent de cette volonté de l’entreprise de contribuer à la réduction des accidents. La sécurité est l’affaire de tous : celle des automobilistes, des collaborateurs du groupe Renault et de ses fournisseurs. Renault accompagne activement les pouvoirs publics dans leur mission d’éducation et de sensibilisation. Au-delà, l’entreprise apporte son expertise pour faire évoluer la réglementation et les normes en matière de sécurité.

Contacts Presse :
Automobile Club Médical de France (ACMF)
Dr Michèle Muhlmann-Weill
Tel : + 33 (0)6 72 14 33 30
muhlmannweill@yahoo.fr

Renault
Olivier Floc’hic
Tel : + 33 (0)1 76 84 56 51
olivier.floc-hic@renault.com


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest