Dynamique soutenue sur l’ensemble de l’année 2008



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values
Croissance à deux chiffres du Bénéfice net par action : +10,3%
Performance 2008
Chiffre d’affaires de 13,1 milliards d’euros, en croissance publiée de +11,0%
Résultat Net de 1 220 millions d’euros en progression de +10,8%, à taux de change constant
Dividende 2008 proposé de 2,25€ par action
Faits marquants 2008
Programme stratégique ALMA conforme aux objectifs en termes de croissance, d’efficacité et de productivité du capital
Poursuite dans l’hydrogène, nouveaux contrats dans l’oxygène, et montée en puissance de l’activité photovoltaïque
Avancées technologiques dans l’oxy-combustion, les biocarburants et les gaz médicaux
19 nouveaux démarrages d’unités, dont plus de la moitié dans les économies émergentes (Moyen-Orient, Asie)
Le Conseil d’Administration d’Air Liquide, qui s’est réuni le 13 février 2009, a arrêté les comptes de l’exercice 2008.

Le chiffre d’affaires 2008 s’élève à 13 103 millions d’euros, en progression de +11,0% et le résultat opérationnel courant à 1 949 millions d’euros, en hausse de +8,6%. Sur l’ensemble de 2008, cette croissance résulte principalement de nouveaux démarrages dans la Grande Industrie, de la solidité de la demande et des prix en Industriel Marchand, d’une résistance satisfaisante de l’Électronique et du développement soutenu de la Santé.

Commentant les résultats 2008, Benoît Potier, Président Directeur-Général du groupe Air Liquide, a déclaré :

« Les performances de l’année 2008 illustrent la dynamique de croissance engagée par le Groupe et démontrent sa capacité de résistance, notamment au 4ème trimestre où les ventes Gaz & Services, soutenues par les volumes et les prix, sont en hausse de +7,9%, en comparable.

Fruits de sa stratégie, Air Liquide dispose d’atouts structurels forts, que sont la diversité de ses marchés, son offre élargie de produits et d’applications et la nature de ses contrats long terme. Ainsi, 80% du chiffre d’affaires du Groupe est à ce jour réalisé soit sur des marchés défensifs et de long terme, soit avec des produits peu sensibles aux cycles.

De plus, Air Liquide tire aujourd’hui parti de ses prises de positions récentes dans des régions en croissance ainsi que de l’augmentation des démarrages et montées en puissance de nouvelles unités, qui devraient contribuer à hauteur de 1 milliard d’euros de ventes supplémentaires sur la période 2009-2010.

Dans le contexte de l’année 2009, nous allons privilégier la gestion de la trésorerie, l’accentuation des efforts sur les coûts et la sélectivité des investissements. Les priorités au sein du projet d’entreprise ALMA ont d’ores et déjà été réaménagées à ces fins, en portant notamment l’objectif de réduction des coûts à plus de 250 millions d’euros en 2009. En renforçant ainsi ses fondamentaux, Air Liquide vise à sécuriser et financer une croissance de son chiffre d’affaires et de son résultat net en 2009.

Au cours des 3 dernières années, le Groupe a décidé près de 7 milliards d’euros d’investissements, ce qui lui assure une solide base de croissance pour les années à venir. Ces investissements ont été prioritairement orientés vers les marchés porteurs et durables, ce qui permettra à Air Liquide, une fois les effets du ralentissement économique intégrés, de poursuivre un rythme de croissance conforme à ses objectifs de moyen terme. »

Le Conseil d’Administration d’Air Liquide proposera, à la prochaine Assemblée Générale des Actionnaires, le versement d’un dividende de 2,25 euros par action. Ce dividende est inchangé par rapport à 2007, avec un nombre de titres augmenté de +10%, suite à la distribution d’actions gratuites en juin 2008. Le dividende sera mis en paiement le 18 mai 2009.

Le Conseil a également approuvé les projets de résolutions qui seront soumis à l’Assemblée Générale, et notamment le renouvellement, pour une durée de 4 ans, des mandats d’administrateur de Monsieur Thierry Desmarest, de Monsieur Alain Joly et de Monsieur Thierry Peugeot. Le Conseil a également pris acte de la décision de Sir Lindsay Owen Jones de ne pas solliciter le renouvellement de son mandat d’administrateur. Le Conseil a vivement remercié Sir Lindsay Owen Jones pour la forte contribution qu’il a apportée aux travaux du Conseil d’Air Liquide, au cours des 15 dernières années.

En outre, le Conseil a fixé le montant des rémunérations des dirigeants mandataires sociaux en 2009 et a revu les règles de gouvernement d’entreprise de la Société, au regard des nouvelles recommandations AFEP-MEDEF. Le détail de ces dispositions sera publié sur le site Internet d’Air Liquide.

Benoît Potier commente également les résultats 2008 du Groupe dans une interview-vidéo, disponible en français et en anglais, sur www.airliquide.com



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest