Le Premier ministre a assisté en présence de Luc Chatel, secrétaire d’État chargé de l’Industrie et de la consommation, porte-parole du gouvernement, Augustin de Romanet, directeur général de la Caisse des dépôts et consignations, président du conseil d’administration du Fonds stratégique d’investissements, Gilles Michel, directeur général du Fonds stratégique d’investissement (FSI), Carlos Ghosn, président de Renault et Christian Streiff, président-directeur général de PSA Peugeot Citroën, à la signature du protocole d’accord du Fonds de modernisation des équipementiers automobiles doté de 300 millions d’euros et dédié aux équipementiers stratégiques pour la filière automobile. Le Fonds stratégique d’investissement sera l’employeur de l’équipe opérationnelle de ce fonds.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

La création de ce fonds s’inscrit dans le cadre du plan de soutien à la filière automobile annoncé par le président de la République le 4 décembre 2008. Elle traduit l’engagement de l’État, via le Fonds stratégique d’investissement, et des constructeurs en faveur du développement de la filière automobile française.

Ce fonds doté de 300 millions d’euros, abondé à parts égales par le Fonds stratégique d’investissement, PSA Peugeot Citroën et Renault, poursuivra des objectifs industriels et accompagnera les évolutions du secteur sur des durées longues. Il contribuera au développement et à la consolidation des équipementiers, afin de faire émerger des entreprises plus grandes, plus rentables et capables de nouer des partenariats durables avec les constructeurs.

L’intervention du Fonds de modernisation des équipementiers automobiles ne se fera qu’à la condition que l’ensemble des partenaires de l’entreprise (constructeurs, grands équipementiers, banques) prennent des engagements vis-à-vis de l’entreprise formalisés dans un protocole d’accord particulier. Le Fonds veillera à ce que ses interventions contribuent à préserver un niveau significatif d’activité industrielle des entreprises cibles sur le territoire français.

Lors de cette signature, Gilles Michel a également annoncé que la mise en place opérationnelle du Fonds de modernisation des équipementiers automobiles a déjà commencé avec le recrutement de l’équipe opérationnelle. Il a indiqué que les premiers projets d’investissement sont à l’étude et qu’une première intervention du Fonds auprès d’une entreprise de la filière automobile devrait pouvoir être réalisée dans les semaines à venir.

Le Premier ministre se réjouit de cette annonce qui permettra de pérenniser un tissu industriel dense de PME et d’entreprises intermédiaires françaises dans la filière automobile.

Contacts presse :
Cabinet de Luc Chatel :
Aurélia JUBLIN : 01 53 18 45 13
Diane ELIARD : 01 53 18 46 28



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest