Il est conseillé aux voyageurs de faire preuve de vigilance au cours de leurs déplacements au Maroc et de consulter régulièrement ce site.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Il est conseillé de se tenir à l’écart des rassemblements et des mouvements de foule.

Il est rappelé qu’aucun pays au monde ne peut être considéré comme étant à l’abri du risque terroriste.

Avertissement concernant la drogue:
La vente et la consommation de stupéfiants sont strictement interdites. Le délit de trafic de stupéfiants est sévèrement puni par la loi (5 à 10 ans d’emprisonnement, 500 à 50000 euros d’amende, confiscation du véhicule et amende douanière calculée selon la quantité saisie). Les contrôles aux frontières sont systématiques et rigoureux. La détention de drogue, même en quantité modeste, emporte le plus souvent le prononcé d’une peine d’emprisonnement ferme. Les conditions de vie dans les prisons sont difficiles et les formalités de transfèrement sont souvent longues et ardues. Il est fortement déconseillé d’accepter de convoyer en France des colis ou objets à la demande de personnes rencontrées par hasard durant le séjour. Une prudence particulière est recommandée dans le Rif, région de production et de trafic de haschich. Il y est recommandé de ne pas s’engager la nuit sur les routes secondaires et de ne pas s’y arrêter de jour : des provocations sont possibles de la part de revendeurs. L’axe est-ouest Al Hoceima-Chefchaouen- Tétouan est fluide et pose moins de problème.

Délinquance de droit commun:
Eviter de se promener à pied avec des bijoux ou un sac le soir dans les centres-villes ou les quartiers périphériques des agglomérations, les signes extérieurs de richesse entraînant évidemment, ici comme ailleurs dans les mêmes contextes, des risques de vols à la tire. Prendre de préférence des taxis qui sont, au Maroc, plutôt sûrs.

Il est déconseillé de se promener, a fortiori la nuit, dans des lieux désertés par le public (plage, parcs publics, notamment) ou ceux dont la mauvaise fréquentation est notoirement connue localement.

Afin de limiter tout risque d’agression, il est vivement conseillé de rester constamment vigilant et d’adopter une tenue et des comportements respectueux des us et coutumes locaux (cf. paragraphe "recommandations complémentaires").

Les personnes voyageant en camping-car, particulièrement dans le sud près des plages, doivent éviter de faire stationner leur véhicule dans des endroits isolés, de jour comme de nuit, surtout à proximité d’une ville en raison des risques de vols avec effraction ou d’agressions. Faute d’utiliser les services d’un terrain de camping, il est conseillé de prendre contact avec la Gendarmerie Royale.

Il est par ailleurs fortement déconseillé de s’écarter, lors de la traversée du territoire du Sahara Occidental, de la route goudronnée et d’emprunter d’autres voies que cet itinéraire autorisé sans un accord préalable de la gendarmerie marocaine ou des forces armées royales.

Risque sismique :

Le Maroc est situé dans une zone d’activité sismique. Pour obtenir plus d’informations sur la conduite à tenir en cas de séisme, vous pouvez consulter la fiche réflexe de ce site qui est consacrée à ce sujet et qui est accessible à la rubrique " A savoir ". Les anciennes medinas sont des sites plus vulnérables et moins accessibles aux secours de la protection civile en cas de séisme.

Les recommandations de base sont les suivantes:

A l’intérieur : s’éloigner des fenêtres, des murs extérieurs, de tout meuble, tableau, luminaire susceptibles de se renverser; s’abriter sous une table solide ou tout meuble résistant ou rester debout sous un encadrement de porte;

A l’extérieur : s’efforcer d’atteindre un espace libre, loin des arbres, poteaux électriques, murs ou bâtiments; dans la voiture, s’arrêter au bord de la route et attendre à l’intérieur la fin des secousses.

Dans tous les cas, il faut conserver son calme, suivre les instructions données et attendre les secours, si nécessaire. Tout séisme important est suivi d’une série de secousses secondaires.

Si un tremblement de terre se produisait lors d’un séjour touristique, il est recommandé à nos ressortissants de prendre immédiatement contact avec leurs familles ou leurs proches afin de les rassurer sur leur sort ou, le cas échéant, en cas de problème de communication avec l’extérieur, avec le consulat de France de la circonscription concernée.

Communiqué officiel du Ministère des Affaires Etrangères de France

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest