La Commission européenne a autorisé, en vertu du règlement CE sur les concentrations, le projet d'acquisition d'Yves Saint Laurent Beauté par L'Oréal. Ces deux entreprises françaises créent, produisent et vendent des cosmétiques. La Commission a conclu que l'opération n'entraverait pas de manière significative une concurrence effective dans l'Espace économique européen (EEE) ou une partie substantielle de celui-ci.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values
Les activités d'Yves Saint Laurent Beauté et de L'Oréal se chevauchent dans les domaines de la création, de la production et de la vente de produits cosmétiques de luxe, en particulier les produits de maquillage et les parfums. Ces deux entreprises sont propriétaires de deux marques importantes: Yves Saint Laurent pour Yves Saint Laurent Beauté et Lancôme pour L'Oréal. Elles vendent leurs produits dans le monde entier, principalement dans les stands spécialisés des grands magasins et dans les parfumeries, ainsi que dans les boutiques hors taxe des aéroports et des terminaux de ferry.

L'enquête effectuée par la Commission sur le marché a montré que l'entité issue de la concentration continuera de faire face à une forte concurrence de la part d’autres fabricants internationaux efficaces, qui proposent toute une gamme de produits de beauté, comme Estée Lauder, LVMH ou Chanel. D'une manière générale, la Commission a conclu que la combinaison des marques Yves Saint Laurent Beauté et L'Oréal ne créerait pas de problèmes de concurrence.

Pour de plus amples informations sur cette affaire, voir:

http://ec.europa.eu/comm/competition/mergers/cases/index/m101.html#m_5068


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest