Elior vient de conclure deux alliances stratégiques en Espagne dans les deux métiers de la Restauration concédée, un accord avec Areas, pour ce qui concerne la Restauration commerciale de concession (restaurants d'autoroutes, d'aéroports, de gares, catering aérien …) et un accord de principe avec Serunion pour ce qui concerne la Restauration collective (restauration d'entreprises, d'établissements d'enseignement et de santé).



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values


  

Renforcement des positions d'Elior dans la péninsule Ibérique et en Amérique Latine.

Elior est n° 1 de la Restauration concédée en France et n° 3 en Europe. Dans ses deux métiers complémentaires, Elior a réalisé pour l'exercice clos au 30 septembre 2000, un chiffre d'affaires de 1.820 millions d'euros dans plus de 8.500 restaurants avec 37.600 collaborateurs. Elior est aujourd'hui présent en France, en Grande Bretagne, aux Pays-Bas, en Italie, en Espagne, en Belgique, au Luxembourg et au Mexique.

Areas est le spécialiste de la Restauration commerciale de concession en Espagne, présent sur les autoroutes, dans les gares ferroviaires et centres commerciaux. En 2000, Areas a réalisé un chiffre d'affaires de 238 millions d'euros avec près de 500 restaurants, et plus de 4 000 collaborateurs. Areas est aussi présent au Portugal, en Argentine, et au Maroc.

Serunion est le n° 3 de la Restauration collective en Espagne. En 2000, Serunion a réalisé un chiffre d'affaires de 74 millions d'euros dans 748 restaurants gérés, employant plus de 3 000 collaborateurs. Serunion est aussi présent au Portugal.

L'objectif des accords

Elior regroupera au sein d'Areas ses activités de Restauration commerciale concédée en aéroports (développées au sein de sa filiale Recyg S.A. pour l'Espagne et Aerocomidas pour le Mexique). Celles-ci ont réalisé pour l'exercice clos au 30 septembre 2000 un chiffre d'affaires de 73 millions d'euros. Elior regroupera au sein de Serunion ses activités de Restauration collective (développées en Espagne par Osesa et Mediterranea de Restaurantes). Elles ont réalisé pour l'exercice clos au 30 septembre 2000 un chiffre d'affaires de 25 millions d'euros.
La mise en commun de ces différentes activités permettra de renforcer leur efficacité opérationnelle et de les doter de moyens humains et financiers supplémentaires pour accélérer leur développement notamment au Portugal et en Amérique Latine. A cet effet, Elior a conclu, avec ses deux partenaires espagnols, des alliances stratégiques commerciales visant à confier la responsabilité du développement des activités de restauration et de services de concession en Espagne, au Portugal et en Amérique Latine à Areas, et celle des activités de Restauration collective pour les mêmes territoires à Serunion.

Les partenariats financiers

Ces alliances stratégiques sont accompagnées de partenariats financiers entre Elior et les actionnaires d'Areas et de Serunion.

En ce qui concerne la Restauration commerciale de concession, les actionnaires d'Areas : Emesa (société d'investissement de Emilio Cuatrecasas) et Holding de Participaciones Industriales 2000 (H.P.I.) (50 % BBVA, 50 % Alicia Koplowitz) sont convenus de constituer en association avec Elior une holding " Corporacion Areas S.L. ", qui détiendra 55 % du capital d'Areas. Emesa sera, avec 54,54 % du capital, l'actionnaire majoritaire de Corporacion Areas aux côtés d'Elior (36,36 % du capital) et H.P.I. (9,1 % du capital). Le capital d'Areas, la société opérationnelle, sera réparti entre Corporacion Areas 55 %, Elior 40 %, BBVA 4 % et Gabriel Martin 1 %.

Ce mode d'organisation permettra d'associer les compétences et l'expérience des associés espagnols, en conservant à Emesa un rôle d'initiative et d'impulsion, avec les atouts industriels, financiers et humains d'Elior dont le poids économique entre intérêts directs et indirects, dans le groupe Areas s'établira à 60 %. Les décisions clés seront prises par accord mutuel des deux partenaires, en conséquence les comptes d'Areas seront consolidés par intégration proportionnelle dans les comptes d'Elior.

En ce qui concerne la Restauration collective, via ses apports d'activité et une augmentation de capital de Serunion, Elior deviendra actionnaire à 41 %, le solde du capital étant détenu par les familles fondatrices. Le Conseil d'administration sera présidé par M. Antonio Sansalvado et sera composé de 14 Administrateurs, dont 7 proposés par Elior. Les comptes de Serunion seront consolidés par intégration globale dans les comptes d'Elior.

Il est prévu que Emilio Cuatrecasas acquière une participation de l'ordre de 1 % dans le capital social d'Elior et que soit proposée sa nomination comme membre du Conseil de Surveillance d'Elior.

La mise en place de cette alliance est soumise à l'autorisation préalable des autorités espagnoles de contrôle de la concurrence.

Un premier développement commun au Mexique

Les deux partenaires Elior et Areas ont décidé de réaliser une première opération illustrant leur projet de développement en Amérique Latine. Areas a prévu de lancer une offre publique d'achat sur les actions de la société Latino Americana de Duty Free (L.D.F.) cotée à Mexico, afin de prendre le contrôle de cette société leader sur le marché des ventes aux voyageurs en duty-free et duty-paid en concessions d'aéroports au Mexique. Cette société a réalisé un chiffre d'affaires pour l'exercice 2000 de 91 millions d'euros, avec 130 points de vente employant 1.325 collaborateurs.

Cette opération viendra compléter les importantes activités de ventes en boutiques déjà réalisées par Areas sur autoroutes et en aéroports en Espagne. Il s'agit là d'une étape importante dans le développement en Amérique Latine d'Areas et du groupe Elior permettant à terme de concourir pour la gestion de toutes les activités commerciales concédées en aéroport, en Europe comme en Amérique Latine.

Un effet positif attendu sur le résultat net par action

L'impact de l'ensemble de ces opérations pour le groupe Elior pour l'exercice en cours ne sera que partiel, la finalisation étant suspendue à l'obtention des autorisations des autorités de la concurrence en Espagne.

Sur la base des budgets 2001 d'Areas, Serunion et L.D.F., l'impact sur l'exercice complet 12 mois pro forma pour Elior de la consolidation de ces nouvelles activités conduira à une augmentation du chiffre d'affaires consolidé de 288 millions d'euros, à un accroissement de l'EBITDA supérieur à 32 millions d'euros, à une augmentation de l'EBITA supérieur à 22 millions d'euros, et à un accroissement de l'endettement consolidé du groupe Elior de 270 millions d'euros.

En terme de résultat net par action, l'ensemble de ces opérations aura un effet relutif, avant amortissement du goodwill pour Elior, dès le premier exercice complet de consolidation et dès le deuxième exercice, en terme de résultat net consolidé par action, après amortissement du goodwill.

Commentant cet accord Robert Zolade, Co-Président d'Elior, a déclaré :
" ces partenariats sont pour nous exemplaires de la stratégie de croissance d'Elior. Ils nous permettent, après la France, de conquérir une position de n°1 dans notre métier de restauration concédée dans un nouveau pays, l'Espagne, et à partir duquel nous allons poursuivre notre développement en Amérique Latine. Ces alliances stratégiques qui doivent porter la part du chiffre d'affaires d'Elior réalisé hors de France à plus de 40 % de notre chiffre d'affaires total sont immédiatements créatrices de valeur pour nos actionnaires ".

Contact : Jacques Suart : 01.40.19.50.96
Directeur de la Communication Elior  


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest