L'Union européenne se félicite que le président Musharraf se soit engagé publiquement à ce que les élections législatives et provinciales qui auront lieu le 18 février au Pakistan soient libres et régulières et qu'elles se déroulent dans la transparence et de façon pacifique. L'UE croit savoir que les préparatifs techniques du scrutin s'effectuent dans les délais. Elle a déployé au Pakistan une mission d'observation électorale qui fournira une évaluation indépendante du déroulement des élections selon les normes internationales en matière d'élections démocratiques.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Par ailleurs, l'UE est préoccupée par un certain nombre de points liés à la tenue des élections. Elle engage instamment les autorités à mettre tout en œuvre au cours des derniers jours qui précèdent le scrutin pour améliorer les conditions dans lesquelles celui-ci sera organisé.

Pour rétablir la confiance au sein de la population et progresser de façon décisive sur la voie de la réconciliation nationale, il est indispensable que le processus électoral se déroule dans la transparence. Celle-ci peut être favorisée par une administration électorale ouverte et disposée à engager des consultations, par la stricte neutralité des gouvernements sortants aux niveaux national et provincial et, s'agissant des médias, par la liberté de couvrir tous les aspects du processus électoral.L'UE apprécie que l'administration électorale ait donné l'assurance que les processus de dépouillement et de présentation des résultats pourront tous être examinés de près et sans restriction par les candidats, leurs collaborateurs et les observateurs. Toutefois, afin de garantir la transparence du traitement des résultats, il est de la plus haute importance que les autorités donnent des instructions pour que les résultats détaillés soient affichés dans les bureaux de vote dès la fin du dépouillement et qu'une ventilation détaillée des résultats par bureau de vote soit affichée publiquement au niveau des circonscriptions dès que le processus de présentation des résultats aura été mené à bien; les autorités devront par ailleurs veiller à la bonne application de ces instructions. La publication rapide sur Internet des résultats détaillés par bureau de vote constituerait une mesure positive supplémentaire.

L'UE engage instamment les autorités pakistanaises à veiller à ce que les plaintes et recours soient traités avec diligence et efficacité, ainsi que dans la transparence. Il conviendrait de garantir l'accès à une voie de recours indépendante. L'UE renouvelle son appel en faveur de la libération immédiate des prisonniers politiques, y compris des magistrats et des avocats, qui est essentielle au rétablissement de la confiance dans l'indépendance de la justice, l'État de droit et le processus démocratique. Cette mesure contribuerait dans une large mesure à créer un environnement préélectoral libre et ouvert.

La Croatie* et l'ancienne République yougoslave de Macédoine*, pays candidats, l'Albanie, la Bosnie-Herzégovine, le Monténégro et la Serbie, pays du processus de stabilisation et d'association et candidats potentiels, le Liechtenstein et la Norvège, pays de l'AELE membres de l'Espace économique européen, ainsi que l'Ukraine, la République de Moldavie, l'Arménie et la Géorgie se rallient à la présente déclaration.

* La Croatie et l'ancienne République yougoslave de Macédoine continuent à participer au processus de stabilisation et d'association.

Rue de la Loi, 175 B – 1048 BRUXELLES Tél.: +32 (0)2 281 6319 Fax: +32 (0)2 281 8026

press.office@consilium.europa.eu http://www.consilium.europa.eu/Newsroom


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest