Selon les premiers résultats de l'enquête, Jérôme Kerviel, trader de la Société Générale, aurait donc bien pris de très importantes positions sur les marchés dérivés, les futures. Ce dernier avait parié sur une hausse de l'indice allemand en début d'année 2008. Jérôme Kerviel aurait ainsi acquis au compte de sa banque un total de 140.000 contrats sur le DAX. A chaque fois, que l'indice allemand perdait 1 point, Jérôme Kerviel perdait 25 euros... sur chaque contrat. En quelques jours, le DAX abandonne 600 points. La perte de Jérôme Kerviel passe donc à :



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

25 x 140.000 x 600 = 2.100.000.000 euros

Comme tout contrat future, cette perte devait être très rapidement compensée par la Société Générale. Après la découverte de cette perte durant le week end du 20 janvier, la banque se devait de clôturer cette position. Mais malheureusement les marchés asiatiques se sont effondrés dans la nuit suite à la crise des subprimes aux Etats-Unis. La banque décide tout de même, sans réel autre choix, de clôturer la position. Le lundi 21 janvier, le DAX sur lequel était basé les contrats s'effondre. L'indice allemand abandonne 7,16% et clôture à 6.790.19 points bien loin des 8.000 points auquels on estime que Jérôme Kerviel a pris ses positions.

On entend fréquemment : "Tant qu'on n'a pas vendu, on n'a pas perdu". Il s'agit d'une phrase que l'on entend souvent chez les particuliers mais qui est totalement fausse. La Société Générale avait bel et bien perdu car elle avait obligation de déboucler sa position. Sa position aurait pu être cédée arbitraitement par les instances de régulation dans des conditions encore plus défavorables.

Nick Leeson avaient vu ses pertes aussi fortement augmenter lors de la revente de ses positions. Mais la clôture des positions restait obligatoire. La Société Générale n'aurait pu attendre. Une baisse plus importante aurait conduit la banque à la faillite.

En savoir plus :
- Les plus fortes pertes liées au trading
- Biographie de Daniel Bouton
- Biographie de Nick Leeson


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest