La Société Générale victime d'une fraude interneLes cas ne manquent pas, mais la Société Générale a sans doute battu bien des records. Un trader du groupe bancaire aurait perdu quelques ... 4,9 milliards d'euros sur les marchés. Pour atteindre de telles pertes, le trader devait tout logiquement franchir toutes les sécurités de contrôle interne existantes. Ce dernier aurait eu le travail facilité par des précédents postes lui permettant de prendre connaissance de ses dits controles.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Mais la perte est là. 4,9 milliards d'euros. La Société Générale a d'ores et déjà annoncé une augmentation de capital de 5,5 milliards pour compenser cette perte. La banque va y perdre en crédibilité, mais aussi en coût de financement. Une agence de rating a déjà abaissé la note à long terme de la banque. Plus une note est basse, plus les intérêts d'éventuels emprunts faits par la banque sont élevés.

Cette affaire devrait avoir de sérieuses répercussions sur les marchés financiers, et notamment sur les valeurs bancaires qui ont déjà fortement chutés depuis le début de l'année. Déjà, plusieurs banques affirment qu'elles n'ont pas de problème de ce type. Cela n'est pas sans nous rappeller l'affaire Baring's et le célèbre Nick Lesson.

En savoir plus :
- Biographie de Daniel Bouton
- Biographie de Nick Leeson
- Que sont les capitaux propres ?


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest