Le Prix du quai des Orfèvres 2008 a été décerné ce mardi 13 novembre par M. Michel Gaudin, préfet de Police et président d’honneur du prix à Patrick-Jérôme Lambert pour son roman Le Vengeur des catacombes (Fayard).



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Fondé en 1946 par Jacques Catinueau, ce prix couronne chaque année, sur manuscrit anonyme, un roman policier français, décrivant les modalités de fonctionnement de la Police et de la Justice françaises. Le jury placé sous la présidence effective du Directeur de la Police judiciaire est composé de personnalités ayant (ou ayant eu) des fonctions ou une activité leur permettant de porter un jugement sur les œuvres soumises à leur appréciation.

De formation anglo-saxonne, Patrick-Jérôme Lambert a vécu plus de vingt ans à l’étranger (Asie, Océanie, Europe, Pays Arabes) où il a travaillé comme trader sur les marchés financiers. Il est aujourd’hui consultant auprès d’une grande société française.

Son roman plonge le lecteur dans les bas-fonds de Paris aux tréfonds de l’âme humaine.



En savoir plus sur Le Vengeur des catacombes et sur le  jury du prix du Quai des Orfèvres

L'histoire
Dans les catacombes de Paris, en réalité dans une carrière sous l’hôpital Broussais, terrain de jeux de carabins venant s’y changer les idées, la Crim’ finit par identifier deux corps mutilés. L’un d’entre eux est celui d’une psychiatre chargée d’apprécier la possibilité de réinsertion dans la société des criminels sexuels et des grands malades mentaux remis en liberté après avoir purgé leur peine.
L’opinion et un réseau de justiciers concourent à éliminer les experts, magistrats et responsables administratifs qui ont estimé bon de réinsérer les grands délinquants au risque de les voir récidiver.
Cette question de conscience et d’actualité est ici traitée par des policiers courageux, exposés à un réseau de vengeurs, et à la violence de l’opinion.
Pour mieux répondre aux rumeurs, la police s’allie à un journaliste truculent et loyal, atout déterminant pour mener l’enquête à bonne fin, et manifester l’utilité de certains liens de respect et de connivence tissés entre policiers et journalistes.

Des bas-fonds de Paris aux tréfonds de l’âme humaine !

L'auteur
Patrick-Jérôme Lambert, de formation anglo-saxonne a vécu plus de vingt ans à l’étranger (Asie, Océanie, Europe, Pays Arabes) où il a travaillé comme trader sur les marchés financiers. Il est aujourd’hui consultant auprès d’une grande société française.

Jury du prix du Quai des Orfèvres 2008

M. Michel GAUDIN Préfet de police
Président d’honneur du Prix

M. Christian FLAESCH Directeur de la Police Judiciaire
Président du Jury

M. André BOSSARD Secrétaire général honoraire d’Interpol
M. Maurice BOUVIER Inspecteur général honoraire de l’Administration
M. Claude CANCÈS Directeur honoraire de la Police judiciaire
M. Pierre CHARON Directeur de sociétés, Conseiller de Paris, Conseiller
économique et social
M. Michel CLERC Ecrivain, journaliste
M. Jean DUCRET Directeur honoraire de la Police judiciaire
M. Olivier FOLL Directeur honoraire de la Police judiciaire
M. Gérard GIREL Directeur central honoraire de la Police judiciaire
M. Michel GUYOT Directeur central honoraire de la Police judiciaire
M. François JASPART Inspection générale de la Police nationale
Me Jacques-Max LASSEZ Avocat à la Cour, membre de la société Sherlock Holmes
de Londres
Mme Dominique LECOMTE Directeur de l’Institut médico-légal
M. Paul LEFEVRE Journaliste, écrivain
Me Philippe LEMAIRE Avocat à la Cour
Mme Martine MONTEIL Directeur central de la Police judiciaire
M. Patrick OUART Conseiller à la Présidence de la République
M. Frédéric PÉCHENARD Directeur général de la Police Nationale
M. Jean-Marie PONTAUT Ecrivain, journaliste à L’Express
M. Patrick RIOU Inspection générale de la Police nationale
M. Pierre TOURAINE Directeur honoraire de la Police judiciaire
M. Henri YRISSOU Inspecteur général des Finances honoraire


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest