Le Gouvernement a demandé, en juillet 2007, un rapport à l’IGAS, à l’IGF et au CGTI sur le dossier médical personnel. Ce rapport a été remis mercredi 7 novembre 2007 à Roselyne BACHELOT-NARQUIN, ministre de la Santé, de la jeunesse et des sports et à Éric WOERTH, ministre du Budget, des comptes publics et de la Fonction publique.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Le Gouvernement prend acte des conclusions du rapport, qui identifie les difficultés rencontrées par le projet, et qui réaffirme clairement l’intérêt du DMP et la nécessité de poursuivre sa mise en œuvre.

Le DMP sera relancé, en tant qu’outil indispensable au service de la qualité des soins et de la santé publique.

Dans ce cadre, la priorité est de mettre en place les conditions de succès du projet.

En premier lieu, la réalisation de ce projet doit s’inscrire dans une perspective de longue durée : le Gouvernement se donnera le temps nécessaire pour mettre en place un DMP de qualité, offrant une réelle utilité aux professionnels de santé et aux patients.

Le Gouvernement souhaite ensuite souligner le rôle que les professionnels de santé et les patients doivent avoir dans le processus de construction du projet. Il doit être mené avec eux, et conçu en fonction de leurs besoins et de l’usage qu’ils feront du DMP. À ce titre, une phase de concertation sera prochainement lancée, qui s’achèvera en mars 2008 par un séminaire associant les professionnels de santé, les représentants des patients et les industriels. Ce séminaire aura pour objectif de préciser la « feuille de route » du projet DMP.

Cette feuille de route sera mise en œuvre de manière pragmatique, en privilégiant des expérimentations sur le terrain et un déploiement progressif ciblé sur les professionnels de santé et les patients ayant le plus besoin du DMP.

Une démarche de consolidation de la gouvernance du projet et des systèmes d’information de santé sera par ailleurs menée.

Le rapport sera rendu public dans la journée.

Contacts presse :
Cabinet de Roselyne BACHELOT-NARQUIN : Marine BASSET - 01 40 56 40 14
Cabinet de Éric WOERTH : Eva QUICKERT-MENZEL - 01 53 18 42 96



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest