Le comité pour le développement rural (qui rassemble des représentants des 27 États membres) a émis aujourd’hui un avis favorable sur les programmes de développement rural présentés pour la période de financement 2007-2013 par Chypre, la Belgique (Flandre), l’Allemagne (3 länder), l’Italie (3 régions) et l’Espagne (cadre national). Ces programmes visent à maintenir les infrastructures, à créer de nouvelles sources de revenus pour les zones rurales, à promouvoir la croissance et à lutter contre le chômage. La Commission doit encore approuver officiellement les programmes concernés dans les prochaines semaines. L’approbation des programmes des autres pays et régions est prévue pour les mois à venir.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values
«Ces programmes de développement rural sont essentiels pour l’avenir de nos zones rurales», a déclaré Mme Mariann Fischer Boel, membre de la Commission chargé de l’agriculture et du développement rural. «L’enveloppe financière accordée permet non seulement d’aider le secteur agricole à se diversifier, mais aussi de financer des projets environnementaux extrêmement importants et de contribuer à la création d’emplois dans d’autres domaines que l’agriculture.»

Programmes acceptés En millions d’euros
Pays ou région Montant total de la participation publique Participation du Feader[1]
Chypre  325 163
Belgique (Flandre) 668 225
Allemagne (3 länder)
Bade-Wurtemberg
Rhénanie-Palatinat
Thuringe
1 266
487
894
611
245
693
Italie (3 régions)
Campanie
Frioul-Vénétie Julienne
Ligurie
1 882
247
277
1 082
109
106
Espagne (cadre national)  / /

Pour en savoir plus sur les différents programmes:

Chypre: MEMO/07/431, Belgique: MEMO/07/430, Allemagne: MEMO/07/429, Italie: MEMO/07/428, Espagne: MEMO /07/432.

Contexte:

La politique de développement rural a elle aussi été réexaminée dans le cadre de la réforme en profondeur de la politique agricole commune qui a débuté en 2003. Après avoir effectué un travail d’analyse approfondi, et notamment une analyse d’impact poussée de la nouvelle politique de développement rural, la Commission a présenté une proposition en juillet 2004. En septembre 2005, le Conseil a adopté les dispositions relatives à la nouvelle politique de développement rural pour la période 2007-2013[2], dont les lignes-forces sont la continuité et le changement.

La continuité tout d’abord, car elles maintiennent à la disposition des États membres un ensemble de mesures pour lesquelles la Communauté apporte son concours financier dans le cadre de programmes de développement rural intégrés. Le changement ensuite, car elles modifient la manière dont ces programmes sont élaborés, l’accent étant désormais mis sur le contenu stratégique et sur le développement durable des zones rurales. À cet effet, la nouvelle politique de développement rural est axée sur les trois grands domaines d’action définis (axes):

l’amélioration de la compétitivité des secteurs agricole et sylvicole;
le soutien à la gestion des terres et à l’amélioration de l’environnement;
l’amélioration de la qualité de vie et la promotion de la diversification des activités économiques.
Voir également:

http://ec.europa.eu/agriculture/rurdev/index_fr.htm

--------------------------------------------------------------------------------

[1] Feader: Fonds européen agricole pour le développement rural

[2] Règlement 1698/2005 du 20 septembre 2005


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest