Mars a été désigné mois de la prévention de la fraude. Selon Michelle Field, vice-présidente, Services bancaires aux entreprises, BMO Banque de Montréal, les commerçants peuvent, en suivant quelques règles de simple bon sens, réduire le risque de devenir victimes d’utilisation frauduleuse de cartes de crédit, de chèques ou d’espèces.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values



1.       Assurez-vous de vérifier les éléments de sécurité de la carte de crédit utilisée, tels que l’hologramme et les caractères imprimés en relief, ainsi que les autres éléments concernant l’identité du titulaire.

2.       Vérifiez la date d’expiration pour vous assurer que la carte est encore valide.  

3.       Comparez la signature du client sur le reçu et celle qui figure au dos de la carte de crédit.

4.       Si vous faites une vente par téléphone portée au compte d’une carte de crédit, si possible, demandez au client de présenter sa carte et de signer le reçu au moment de la livraison.

5.       Informez vos employés sur les pratiques d’acceptation des chèques, notamment en ce qui concerne les renseignements nécessaires, les pièces d’identité acceptables et le montant limite que vous êtes disposé à accepter sous forme de chèque.

6.       Vérifiez que le nom, l’adresse et le numéro de téléphone du client sont imprimés sur le chèque et que le montant écrit en lettres est le même que celui qui est écrit en chiffres.

7.       Demandez au client de signer le chèque devant vous et d’écrire son nom en lettres majuscules sous la signature.

8.       Comparez la signature du client avec celle qui figure sur sa pièce d’identité et vérifiez que la photo est bien celle de votre client.

9.       Utilisez un appareil à rayons ultraviolets pour détecter les faux billets.

10.   Si vous n’avez pas d’appareil de détection des faux billets, familiarisez-vous avec les éléments de sécurité des différents billets de banque en circulation, comme le portrait en filigrane, le numéro de série ou la bande holographique. Vous pouvez obtenir d’autres renseignements sur les éléments de sécurité en visitant le site Web de la Banque du Canada : www.banqueducanada.ca.

- 30 -


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest