En réponse à la demande du marché en faveur de ses familles d’appareils plus récentes, Airbus arrêtera progressivement l’assemblage final des A300/A310, après plus de 35 années de succès dans la commercialisation et la production de son tout premier programme avion. Le dernier A300-600 en commande sera livré en juillet 2007.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

“C’est dans l’intérêt de son activité qu’Airbus optimise l’utilisation de ses ressources. Nous effectuons une montée en puissance significative de nos cadences de production, alors que le programme A300/A310 touche à sa fin. Cette décision vient en réponse à la demande croissante des clients en faveur des produits Airbus plus récents tels que l’A321, la famille A330/A340 et le nouvel A350, qui couvrent ou dépassent le segment du marché de notre premier programme avion,” a déclaré Gustav Humbert, Président et CEO d’Airbus.

“Point de départ du succès d’Airbus, le programme A300/A310 a dépassé toutes les attentes commerciales, avec 821 commandes à son actif. L’esprit du programme A300/310 se perpétue dans le 21ème siècle et anime les deux récents programmes A380 et A350,” a ajouté Gustav Humbert. “Je tiens à exprimer mes sincères remerciements et ma gratitude à l’ensemble des clients et du personnel d’Airbus, qui ont contribué pendant toutes ces années à la conception, au développement, à la commercialisation et à la production de ces avions exceptionnels.”

Au cours des deux dernières années, quelque 150 employés Airbus ont produit environ un avion par mois sur la chaîne d’assemblage final A300/A310. Il sera proposé de nouvelles fonctions dans des programmes actuels ou futurs à l’ensemble du personnel impliqué dans la fabrication des A300/A310. Airbus augmente actuellement ses cadences de production, ce qui implique une demande interne importante en personnel qualifié et expérimenté. En 2006, Airbus prévoit de franchir le cap des 400 appareils livrés, et dépasser ainsi les 378 exemplaires enregistrés en 2005.

Lancé en mai 1969 et mis en ligne auprès d’Air France en mai 1974, l’A300 a été le tout premier biréacteur gros-porteur du marché, définissant à ce titre des standards totalement nouveaux pour l’industrie. Avec l’A310, lancé en juillet 1978 et mis en ligne auprès de Lufthansa et Swissair en avril 1983, Airbus a une fois encore été la référence, avec le premier poste de pilotage à deux à bord d’un gros-porteur, dans lequel la technologie numérique et les écrans cathodiques ont été introduits pour la première fois. Ces innovations technologiques, sur lesquelles Airbus a bâti ses succès actuels, ont permis d’asseoir sa crédibilité.

Le programme A300/A310 a enregistré un total de 821 commandes, dont 802 avaient été livrées fin janvier 2006. Parmi les avions restant à livrer figurent notamment des A300F destinés aux transporteurs de fret Federal Express (FedEx), United Parcel Service (UPS) et Galaxy Airlines. Airbus prévoit de proposer de nouvelles versions cargo des avions actuels après l’arrêt du programme A300/A310.

A ce jour, plus de 650 A300 et A310 sont en service auprès de 80 utilisateurs dans le monde. L’exploitation des A300 et A310 devrait se poursuivre pendant de nombreuses années encore, jusqu’en 2025 pour la moitié d’entre eux. Le programme Airbus de support à long terme de la flotte assurera l’exploitation de ces appareils jusqu’au retrait du service du tout dernier exemplaire.

Airbus est un partenariat entre EADS joint et BAE Systems.

Contact

Airbus Press Department
31707 Blagnac Cedex
France
www.airbus.com
mailto: media@airbus.fr



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest