Activité passage dynamique : forte hausse du trafic (+8,5%) et progression du coefficient d'occupation (+1,1 point à 77,7%) et progression similaire de l'activité cargo



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Activité passage

En février, Air France-KLM a continué d'enregistrer une bonne performance tant en termes de trafic que de recette unitaire.
Le trafic s'est inscrit en hausse de 8,5% pour une offre en augmentation de 6,9%. Le coefficient d'occupation s'est amélioré de 1,1 point pour atteindre 77,7%. Le groupe a transporté près de 5 millions de passagers (+5,1%).

Sur le réseau Amériques, l'activité est demeurée dynamique avec une hausse du trafic de 9,8% en ligne avec les capacités (+9,6%). Le coefficient d'occupation a atteint 80,3% (+0,1 point).

L'Asie a enregistrée une très bonne performance avec un coefficient d'occupation en hausse de 4,3 points à 85,1%, le trafic progressant de 16,5% pour une offre en augmentation de 10,6%.

Le réseau Afrique et Moyen-Orient a continué d'enregistrer un niveau d'activité soutenu avec un trafic en hausse de 10,3% en ligne avec les capacités (+10,6%). Le coefficient d'occupation s'est établi à 76,5% (-0,1 point).

Sur le secteur Caraïbes et Océan Indien, l'offre est en baisse de 2,0% et le trafic recule légèrement (-1,0%). Le coefficient d'occupation a atteint 84,2% (+0,8 point).

Sur le réseau européen, le trafic a progressé en ligne avec l'offre : +3,5% et +3,6% respectivement. Le coefficient d'occupation est resté stable à 64,2%.

Activité cargo

En février, l'activité cargo a affiché une hausse de 6,0% du trafic de fret pour des capacités en augmentation de 5,1%. Le coefficient de remplissage s'est établit à 68,2%, en hausse de 0,6 point.

STATISTIQUES

Activité passage (en millions)



Activité cargo (en millions)



Avertissement relatif aux déclarations et éléments de nature prévisionnelle

Des déclarations et éléments de nature prévisionnelle concernant l'activité d'Air France-KLM figurent dans le communiqué de presse ci-dessus. Ils comprennent notamment des informations relatives à la situation financière, aux résultats et à l'activité d'Air France et de KLM ainsi qu'aux bénéfices escomptés de l'opération envisagée. Ils sont fondés sur les attentes et estimations de la direction d'Air France-KLM.
Ces déclarations et éléments de nature prévisionnelle comportent des risques, des incertitudes et sont susceptibles d'être affectés par des facteurs connus ou inconnus qui, pour beaucoup d'entre eux ne peuvent être maîtrisés par Air France-KLM et ne sont que difficilement prévisibles. Ils peuvent entraîner des résultats substantiellement différents de ceux prévus ou suggérés dans ces déclarations. Ces risques comprennent notamment : le risque que les synergies attendues ou économies escomptées ne puissent être réalisées ; le risque de dépenses non envisagées ; l'incertitude de l'évolution des relations avec la clientèle, les fournisseurs et les partenaires stratégiques ; et plus généralement tout changement défavorable dans la conjoncture économique, l'intensification de la concurrence ou la modification de l'environnement réglementaire qui pourrait affecter l'activité d'Air France et de KLM. Cette liste de facteurs de risque ne saurait être considérée comme exhaustive.
Il convient de plus de se reporter aux documents soumis à la Securities and Exchange Commission (comprenant le s Annual Reports on Form 20-F pour l'exercice fiscal clos au 31 mars 2005), dans lesquels figurent une information plus détaillée concernant les facteurs de risques ou évènements susceptibles d'entraîner des résultats substantiellement différents de ceux annoncés par Air France et KLM.


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest