Une rencontre a eu lieu cet après-midi à l’Hôtel Matignon sur l’avenir des terrains des Batignolles. Elle réunissait notamment :



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values



-         le premier ministre, Dominique de Villepin,

-         le maire de Paris, Bertrand Delanoë,

-         le ministre de l’emploi, de la cohésion sociale et du logement Jean-Louis Borloo,

-         l’adjoint au maire de Paris chargé de l’urbanisme, Jean-Pierre Caffet,

-         le préfet de la région Ile-de-France, Bertrand Landrieu.



A l’occasion de cet échange constructif, le maire de la capitale a rappelé que dès juillet 2005, la Ville avait exprimé le souhait d’acquérir les terrains des Batignolles, appartenant actuellement à La SNCF et à RFF (Réseau Ferré de France), afin d’y réaliser une importante opération d’aménagement urbain.



Le conseil de Paris a d’ailleurs approuvé un projet visant à y créer un parc de dix hectares, environ 3 500 logements dont 50% de logements sociaux, destinés aux familles, aux étudiants et aux jeunes travailleurs, ainsi que des activités économiques et des équipements publics.



Ce schéma global d’aménagement n’a pas été remis en cause aujourd’hui, ce qui ouvre des perspectives conformes au choix du conseil de Paris et traduit une volonté commune d’aboutir.



Plusieurs points doivent néanmoins être précisés :



-          Le prix exact de cette cession, qui reste à négocier ;

-          La répartition entre les logements étudiants et les autres logements sociaux ;

-          Le calendrier prévisible.



En tout état de cause, la Ville de Paris souhaite, dans les meilleurs délais, pouvoir avancer concrètement sur chacun de ces sujets.



Le premier ministre et le maire de Paris sont également convenus d’examiner prochainement le cas d’autres terrains libres, propriété de l’Etat, qui pourraient permettre à la collectivité parisienne de réaliser des logements sociaux.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest