Le projet de décret concernant la recherche d’emploi des privés d’emploi est soumis aux organisations syndicales pour avis.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Comme les ordonnances, nous sommes dans une parodie de dialogue social ou tout est ficelé d’avance, la consultation étant de pure forme.

Le gouvernement a trouvé les responsables du chômage :
1/. – les salariés qui ont trop de protection sociale contre les licenciements, donc il crée le nouveau contrat d’embauche sans droit social devant « faciliter l’emploi » ;
2/. – les chômeurs qui ne font pas suffisamment d’efforts, en conséquence de quoi il faut renforcer les sanctions.

- Pas un mot sur le fait que le chômage est alimenté par trop de précarité : + 40 % des entrées sont dues aux fins de CDD et intérim.

- Pas un mot sur le fait que 80 % des offres d’emploi sont de moins de 6 mois.

- Pas un mot sur le fait que la principale cause du chômage se trouve dans le manque de croissance consécutif à la politique menée de la baisse « du coût du travail » au pouvoir d’achat des salariés qui ne cesse de régresser.

La Cgt s’oppose à ce décret qui ne fait que rajouter de la suspicion envers des salariés qui n’ont pas fait le choix d’être chômeur. Rappelons que quatre chômeurs sur dix sont seulement indemnisés.

L’appel de la Cgt à se mobiliser prend encore plus de sens au vu des attaques effectuées contre le droit des salariés et des privés d’emploi.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest