Réuni le 6 avril 2005, sous la présidence de Francis LEMOR, le Conseil d’Administration a arrêté les comptes de l’exercice 2004.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values
Le résultat 2004
Après un premier semestre caractérisé par une croissance faible dans un contexte où la  consommation alimentaire a marqué le pas par rapport à la consommation générale, la progression affichée au second semestre a permis de terminer l’année avec une évolution du chiffre d’affaires consolidé de 4%.  Retraité du négoce et des autres activités, le chiffre d'affaires enregistre une croissance  de 5% à peu près également répartie entre le transport (+4,8%) et la logistique (+5,4%). Cette progression, indépendante de toute opération de croissance externe, résulte du dynamisme commercial du groupe et de la confiance de ses clients désireux de bénéficier d’un service de qualité et fiable dans un secteur aussi sensible que la température dirigée.
Comptes consolidés   (en millions d'euros)
2004 2003 Variation%
§ Chiffre d’affaires consolidé 1 401 1 347 + 4,0%
Dont Prestations logistiques 414 393 + 5,4%
§ Résultat d’exploitation 56,1 43,6 + 28,7%
§ Résultat courant 45,7 33,4 +36,8%
§ Résultat net, part du Groupe après amortissement des survaleurs 27,8 23,0 + 21,2%

Le résultat d'exploitation, dans un environnement marqué par la forte hausse du coût des carburants,  s'améliore de 28,7 % grâce à une politique constante de maîtrise des coûts tant au niveau des processus d’exploitation que des  achats. La stabilisation des charges financières à un niveau similaire à celui de l’exercice précédent, s’explique par une politique prudente de couverture qui n’a pas permis de profiter pleinement du faible niveau des taux d’intérêts et du désendettement enregistré principalement sur le second semestre.  Compte tenu d’une charge d’impôt et  d’une participation légale en cohérence avec les résultats des sociétés du groupe, le résultat net (part du groupe) s’inscrit à 27,8 millions d’euros contre 22 millions d’euros en 2003.
Perspectives 2005
La hausse durable du coût du pétrole constitue pour le secteur un élément  nouveau à intégrer dans l’ensemble des relations commerciales alors même que la consommation alimentaire reste plate.  Largement désendetté avec un ratio dettes sur fonds propres de  0,91 en fin d’année, en dépit d’un programme d’investissement soutenu en 2004 qui se poursuivra en 2005 avec l’entrée en exploitation de six nouveaux sites, le groupe ambitionne de poursuivre son développement et de renforcer sa présence sur l'ensemble des segments de ses marchés  en France et en Europe.
Dividende
Pour tenir compte de la progression du résultat, le Conseil d’Administration a proposé que la société Stef-TFE distribue un dividende de 2,76 €uros  par action en hausse de 21 % sur le dividende de l’exercice précédent qui s’élevait à 2,28 €uro, soit une distribution globale en 2005 de 9,2 M€ .
L’Assemblée Générale des actionnaires est convoquée  pour le 8 juin prochain.

Contact : Pascal WAGNER  wagner@stef-tfe.fr  Site : www.stef-tfe.fr
Code ISIN : FR0000064271 – Code REUTERS : STE.PA – Code BLOOMBERG : STF.FP


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest