Comptes consolidés              1er semestre                                  1er semestre



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values
en millions d'euros                  2003 – 2004                                   2004 – 2005
                                                                                            réel                           périmètre et  
                                                                                                                      change constants
                                                           % du CA                      % du CA                     % du CA

Chiffre d'affaires                   673,9                           688,1                             660,9
Résultat d'exploitation              32,5         4,8 %         26,9        3,9 %               34,7      5,3 %
Résultat courant                      26,7          4,0 %         22,0       3,2 %               29,8       4,5 %
Résultat net part du groupe     15,4         2,3 %          12,7       1,8 %              20,0        3,0 %

Chiffre d’affaires :
L’univers de la grande consommation en Europe de l’ouest s’est avéré très déprimé ; dans certains pays elle est même en déflation pour la première fois historique.
En France un accord signé sous l’égide de Bercy a obligé les industriels à baisser leur prix de 2 % dès septembre sur leurs produits de marque sans qu’aucun effet de relance
n’ait été observé.
Même si l’effet de cette moindre consommation est atténué pour le groupe du fait de sa présence sur l’ensemble des circuits de distribution, sous toutes les marques, et en Europe de l’est où la croissance reste élevée, il n’en demeure pas moins qu’il en a subi les conséquences.
Par ailleurs l’acquisition de Vita, leader allemand des salades de 4ème gamme, permet d’enregistrer une croissance totale positive de 2,1 %.

Rentabilité :
Cette société plus déficitaire que prévu, la faible consommation et la donne monétaire entre dollar, euro et monnaies d’Europe centrale ont pesé conjoncturellement sur la rentabilité d’exploitation (baisse d’un point en ratio/CA).
Cependant à périmètre et change constants la rentabilité progresse tant en valeur qu’en ratio/chiffre d’affaires.

Perspectives :
Dans ces conditions, la croissance annuelle tout en restant positive sera légèrement inférieure à la prévision.
Néanmoins le second semestre qui verra la rentabilité se redresser significativement, compensera difficilement le retard constaté à fin décembre.


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest