Le chiffre d’affaires consolidé du groupe s’est élevé à 327,2 millions d’euros au 30 septembre 2004 en quasi-stabilité (- 0,20 %) par rapport aux 327,7 millions d’euros au 30 septembre 2003. Il se décompose comme suit :



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values


CA consolidé----------|-du 1er juillet au 30 septembre-|-Variation-
----------------------|-------2003------|-----2004-----|-----------
(en millions d’euros)-|-----------------|--------------|-----------
Conserves-------------|--------160,8----|------153,9---|----(4,3 %)
Surgelés--------------|---------87,0----|-------78,6---|----(9,7 %)
Frais-----------------|---------79,9----|-------94,7---|---+ 18,5 %
Total-----------------|--------327,7----|------327,2---|----(0,20 %)

  
Cette stabilité des ventes en dépit de l’acquisition de Vita au 1er janvier en Allemagne

(- 4,4 % à périmètre comparable) s’explique :



1. Par une base de comparaison très élevée en 2003 ; le premier trimestre avait vu, en effet, le chiffre d’affaires progresser de 10,8 %, dopé notamment par la canicule en maïs et en salades.



2. Par une météo 2004 et un climat de consommation très médiocres en Europe du Nord.



3. Par une poursuite de la diminution de l’activité de sous-traitance en surgelés.



4. Par l’effet de la baisse des prix suite à l’accord de Bercy sur les produits de marques dès début septembre.



Les trois premiers points avaient été anticipés dans les prévisions 2004/2005 qui incluaient budgétairement un premier trimestre en faible progression.



Il faut souligner que ce trimestre a vu se concrétiser de nombreux référencements de la nouvelle gamme de conserves en Tetra-Recarttm en France (après les succès rencontrés en Italie et en Allemagne) ainsi que de la nouvelle gamme de soupes fraîches.



www.bonduelle.com

Chiffre d’affaires

du 1er trimestre 2004-2005



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest