Faits marquants du trimestre :



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Le chiffre d'affaires à 3 044 millions d'euros est en progression de 11% par rapport au troisième trimestre 2003 et de 14% à taux euro/dollar constant
La marge brute s'établit à 37,7% des ventes
Le résultat opérationnel s'établit à 271 millions d'euros, soit 8,9% des ventes
Le résultat net par action s'élève à 0,14 euro avant amortissement des écarts d'acquisition (à 0,06 euro après amortissement)
La trésorerie nette est de 519 millions d'euros
Note : Toutes les données historiques sont retraitées des activités batteries, fibre optique et téléphones portables. Ces activités sont comptabilisées en « activités cédées ou en cours de cession ».

Paris, le 28 octobre 2004 – Le Conseil d'Administration d'Alcatel (Paris : CGEP.PA et NYSE : ALA) a examiné et arrêté les comptes du troisième trimestre 2004. Le chiffre d'affaires s'établit à 3 044 millions d'euros à comparer à 2 753 millions d'euros au troisième trimestre 2003, soit une progression de 11% ou 14% à taux euro/dollar constant (à taux de change moyen euro/dollar sur le troisième trimestre 2004 de 1,22). Le chiffre d'affaires est en progression de 3% par rapport au deuxième trimestre 2004. La marge brute s'établit à 37,7% des ventes (dont 0,5 point correspondant à un élément exceptionnel lié au règlement d'un litige). Le résultat opérationnel s'établit à 271 millions d'euros, soit 8,9% des ventes, tous les segments étant positifs, à comparer à 172 millions d'euros au troisième trimestre 2003. Le résultat net avant amortissement des écarts d'acquisition est de 187 millions d'euros soit un résultat dilué de 0,14 euro par action (0,17 dollar par ADS) et le résultat net après amortissement des écarts d'acquisition est de 84 millions d'euros, soit un résultat dilué de 0,06 euro par action (soit 0,08 dollar par ADS).

Serge Tchuruk, Président directeur général, résumant les observations du conseil d'administration, a commenté :

« Au troisième trimestre, Alcatel enregistre une bonne performance. Dans un environnement très compétitif, notre business modèle actuel est orienté vers des investissements de développement dans les marchés dont le potentiel de croissance est clairement attractif pour Alcatel et dont les coûts d'entrée sont compatibles avec notre objectif de marge brute d'environ 38% pour l'ensemble de l'année 2004. Avec une rentabilité opérationnelle d'environ 9% et un carnet de commandes supérieur aux ventes dans les activités opérateurs, nous sommes confiants dans notre capacité à atteindre notre objectif de profitabilité à deux chiffres, fondé sur la croissance du chiffre d'affaires et la maîtrise des coûts dont la tendance du troisième trimestre est une illustration.

Le troisième trimestre montre un fort rebond des ventes de communications mobiles, en croissance de 28% par rapport à l'année dernière, avec des perspectives encourageantes pour le quatrième trimestre 2004. Ceci est le résultat de notre forte présence dans les pays à croissance rapide avec des percées en Inde et au Brésil et des expansions en Russie, en Afrique, au Moyen-Orient et en Chine. Notre plate-forme EvoliumTM multistandard s'avère bien adaptée à la demande croissante pour des réseaux hybrides (2G/EDGE/3G). Nos investissements dans les applications mobiles, notamment dans le téléchargement de vidéo (« video streaming ») et les solutions convergentes de paiement, commencent également à être payants. Nous investissons maintenant dans une technologie de cœur de réseau mobile de nouvelle génération clairement disruptive, au travers de notre association avec Spatial Wireless, renforcée aujourd'hui par notre accord en vue d'acquérir cette société, ce qui nous ouvre le marché mobile américain .

Dans les communications fixes, nous avons depuis longtemps investi dans les technologies triple play et nous nous réjouissons de constater la forte dynamique actuelle sur les marchés mondiaux. Dans ce domaine, notre récent succès avec SBC Communications pour le projet Lightspeed vient valider de surcroît nos choix stratégiques concernant les DSLAM IP de nouvelle génération, les routeurs de service intelligents IP et l'intégration de systèmes complexes de bout en bout. Alors que le marché fixe a décliné ou est resté stable au cours des derniers trimestres, aujourd'hui la profitabilité est de retour. Les prévisions pour les prochaines années devraient refléter une profonde transformation de l'offre de services des opérateurs et des configurations de réseau associées. Nous sommes convaincus qu'Alcatel est parfaitement positionné pour capitaliser sur cette tendance.

Dans les communications privées, notre stratégie d'intégrateur dans les marchés verticaux s'avère également payante avec de fortes commandes dans les domaines du transport et de la sécurité. Nous avons l'intention de développer de nouvelles opportunités sur ces marchés et d'étendre nos activités grâce à des technologies déjà utilisées par nos clients opérateurs. Dans les marchés de l'entreprise, la transition vers la téléphonie IP et les communications unifiées continue à monter en puissance. Nous sommes également encouragés par la tendance de nos clients opérateurs à l'externalisation de tout ou partie de leur activité, tendance qui commence à se manifester en Europe. »

S'agissant des perspectives, Serge Tchuruk a ajouté :

« A structure comparable, nous sommes confiants dans notre capacité à atteindre les objectifs précédemment annoncés : un taux de progression des ventes sur l'ensemble de l'année, à taux de change euro/dollar constant, dans le haut d'une fourchette comprise entre 5 et 10% et un résultat net par action avant amortissement des écarts d'acquisition significatif. »

Chiffres clés

En millions d'euros excepté pour le résultat par action 3ème
trimestre 2004 3ème
trimestre 2003 retraité 2ème trimestre
2004
retraité
Compte de résultat    
Chiffre d'affaires net 3 044 2 753 2 951
Résultat d'exploitation 271 172 213
Résultat net avant amortissement des écarts d'acquisition et intérêts minoritaires 216 -179 147
Résultat net 84 -284 23
Résultat par action en euro (dilué) 0,06 -0,21 0,02
Résultat/ADS en dollar * 0,08 -0,26 0,02
Nombre d'actions diluées (en milliards) 1,36 1,34 1,36

* Le résultat par ADS a été calculé sur la base du cours d'achat euro/dollar de la Réserve Fédérale de New York du 30 septembre 2004 à midi, soit 1,24 dollar.

Faits marquants

Analyse par segment
En millions d'euros 3ème
trimestre 2004 3ème
trimestre 2003
retraité 2ème
trimestre 2004
retraité
Chiffre d'affaires    
Communications fixes 1 253 1 302 1 353
Communications mobiles 894 697 714
Communications privées 935 839 929
Autres et éliminations -38 -85 -45
Total 3 044 2 753 2 951
Résultat opérationnel    
Communications fixes 119 64 136
Communications mobiles 103 107 72
Communications privées 68 41 35
Autres et éliminations -19 -40 -30
Total 271 172 213

Résultats du troisième trimestre 2004

Les commentaires suivants sont établis par rapport au troisième trimestre 2003 afin de rendre compte de manière plus pertinente des évolutions de l'activité.

Communications fixes

Le chiffre d'affaires du troisième trimestre, à 1 253 millions d'euros, décroît de 3,8% par rapport au troisième trimestre 2003, à 1 302 millions d'euros, ce qui correspond à une stabilisation de l'activité à taux de change euro/dollar constant. Les activités de réseaux de données et de solutions enregistrent une croissance significative. L'activité de routeurs intelligents IP, avec dix nouveaux clients sur le trimestre, comprend désormais plus de 40 clients dans différentes régions du monde. Les ventes MSWAN continuent à être fortes, sous l'effet d'un trafic accru dans l'accès, principalement en Europe. Les solutions pour réseaux fixes sont en croissance grâce aux services triple play (voix, données, vidéo), en particulier en Europe de l'ouest, en Amérique latine et en Russie. Par ailleurs, les solutions NGN continuent de monter en puissance. Au cours du trimestre, Alcatel a notamment remporté des contrats en Chine, aux termes desquels le Groupe livrera un million de lignes NGN à trois opérateurs chinois. Les ventes de réseaux optiques progressent également au cours du trimestre, grâce à la demande des opérateurs mobiles dans le domaine des réseaux métropolitains et dans celui des cross-connects. Comparées à l'année dernière, les livraisons de lignes ADSL sont en forte progression en Chine, en croissance modérée en Europe et en baisse en Amérique du Nord, ce qui conduit à une atonie du chiffre d'affaires. Alcatel a livré 4,5 millions de lignes au cours du trimestre, portant ainsi le total de lignes livrées depuis le début de l'année à 14,8. La baisse des réseaux voix continue, même si, les pays émergents en phase de déploiement montrent une certaine résistance. Au cours du trimestre, un accord a été conclu pour la cession de l'activité alimentation électrique, qui restera consolidée dans le segment communications fixes jusqu'à la date de finalisation de la cession.

Le résultat opérationnel s'élève à 119 millions d'euros à comparer à 64 millions d'euros au troisième trimestre 2003, soit pratiquement un doublement de la rentabilité opérationnelle par rapport à l'année dernière. Les réseaux optiques qui renouent avec les bénéfices pour le deuxième trimestre consécutif, ainsi que la bonne performance des réseaux de données, contribuent à la progression de la profitabilité.

Communications mobiles

Le chiffre d'affaires du troisième trimestre, à 894 millions d'euros, est en progression de 28,3% par rapport au troisième trimestre 2003 à 697 millions d'euros. Grâce à un carnet de commande important au début du trimestre et à un début d'exécution de nouvelles commandes, une bonne performance est enregistrée dans toutes les activités. Dans le domaine des réseaux mobiles, la demande en 2 et 2,5 G s'accélère dans les pays émergents (Inde, Brésil, Russie, Chine) pour accroître la capacité des réseaux. L'activité 3G continue également à se développer avec des extensions de couverture en Europe de l'ouest (Autriche et Portugal) et de premiers déploiements dans les pays émergents, notamment en Libye, en Tunisie et dans les Émirats Arabes Unis. L'activité de cœur de réseau mobile monte en puissance, en particulier l'activité NGN qui progresse sur le marché américain. L'activité iGGSN (facturation du téléchargement en fonction du contenu) est en croissance de même que les applications qui progressent de manière significative au cours du trimestre, sous l'effet de l'accélération de la demande pour de nouvelles fonctionnalités telles que les solutions convergentes de paiement en temps réel et le téléchargement de vidéo (« video streaming »). Grâce à la livraison de son nouveau produit, l'activité de transmission mobile commence à se rétablir. La transaction relative à l'activité de téléphones portables a été finalisée au cours du trimestre. L'activité est désormais comptabilisée en activités cédées ou en cours de cession.

Le résultat opérationnel s'élève à 103 millions d'euros à comparer à 107 millions d'euros au troisième trimestre 2003. Les réseaux mobiles continuent à fortement contribuer à ce résultat, en maintenant une marge significative à deux chiffres.

Communications privées

Le chiffre d'affaires du troisième trimestre, à 935 millions d'euros, est en croissance de 11,4% à comparer à 839 millions d'euros au troisième trimestre 2003. Les solutions d'entreprise enregistrent une bonne performance dans l'activité IP/PBX, notamment en Europe et dans une moindre mesure en Asie. Au cours du trimestre, Alcatel a fait l'acquisition d'une société américaine non cotée, eDial, leader en solutions de conférence et de travail collaboratif dédiées aux entreprises et aux opérateurs. Genesys continue à produire des résultats solides, en particulier avec de grandes entreprises aux États-Unis et en Asie Pacifique. Tirant profit d'un fort carnet de commande, l'activité de systèmes de contrôle du transport par rail est en progression substantielle sur le trimestre, notamment en Allemagne, en Espagne (grandes lignes) et au Royaume-Uni (métro). Une étape importante a été franchie en Chine au cours du trimestre : le premier tronçon d'une ligne de métro utilisant la solution de contrôle et de signalisation du transport par rail (CBTC) d'Alcatel a été mis en service. L'activité spatiale tire également parti d'un solide carnet de commandes et deux nouvelles charges utiles ont été commandées par un opérateur de satellites russe. L'activité d'intégration et de services enregistre aujourd'hui une forte demande, particulièrement dans les déploiements dans le secteur privé. L'externalisation des réseaux s'étend maintenant en Europe. Le contrat obtenu auprès d'un opérateur mobile en Belgique pour la prise en charge de ses services d'exploitation et de maintenance illustre cette tendance.

Le résultat opérationnel s'élève à 68 millions d'euros à comparer à 41 millions d'euros au troisième trimestre 2003, tous les segments étant profitables.

Une présentation sur internet en audio se déroulera à partir de 13H00 sur les sites http://www.alcatel.com/3q2004 et http://www.alcatel.fr/3q2004. Les journalistes et analystes qui souhaiteront participer à la session de questions-réponses pourront téléphoner au +1 612 326 10 11 (numéro aux Etats-Unis) en précisant « Alcatel teleconference ».

Résultats du troisième trimestre 2004 (non audités)

Compte de résultat

Les chiffres du troisième trimestre 2003 ont été retraités afin de tenir compte de la cession des activités batteries, fibre optique et téléphones portables.

Chiffre d'affaires net : 3 044 millions d'euros à comparer à des ventes de 2 753 millions d'euros au troisième trimestre 2003 (en hausse de 11%)
Répartition géographique des ventes :
Europe de l'ouest: 39%
Reste de l'Europe 9%
Amérique du Nord : 15%
Asie : 15%
Reste du Monde : 22%
Marge brute : 37,7% (37,3% au troisième trimestre 2003).
Charges administratives et commerciales : -494 millions d'euros (16,2% des ventes).
Frais de recherche et développement (R&D) : -384 millions d'euros (12,6% des ventes).
Résultat opérationnel : 271 millions d'euros
Résultats avant impôt et amortissement des écarts d'acquisition : 248 millions d'euros incluant :
Intérêts payés sur les obligations remboursables en actions : -11 millions d'euros
Résultat financier : -44 millions d'euros
Coûts de restructuration : -15 millions d'euros
Autres produits/(charges) nets : 47 millions d'euros.
Résultat net avant amortissement des écarts d'acquisition et intérêts minoritaires: 216 millions d'euros
Résultat net : 84 millions d'euros (dont une charge d'impôt de -14 millions d'euros, un résultat des sociétés mises en équivalence et des activités cédées ou en cours de cession de -18 millions d'euros , une dotation aux amortissements des écarts d'acquisition de -103 millions d'euros, des intérêts minoritaires de -29 millions d'euros).
Résultat dilué par action : 0,06 euro par action (0,08 dollar par ADS), 0,14 euro par action avant amortissement des écarts d'acquisition (0,17 dollar par ADS) sur la base d'une moyenne de 1,36 milliard d'actions diluées.

Bilan
Besoin en fonds de roulement opérationnel : 655 millions d'euros (5,4% des ventes des 12 derniers mois)
Disponibilités : 5 185 millions d'euros
Trésorerie nette : 519 millions d'euros
Flux de trésorerie des opérations (variation nette de la trésorerie d'exploitation hors variation des autres créances et dettes) : -44 millions d'euros

À propos d'Alcatel
Alcatel fournit des solutions de communication permettant aux opérateurs de télécoms, aux fournisseurs d'accès Internet et aux entreprises de disposer de moyens de communication voix, données, vidéo pour leurs clients ou leurs salariés. Avec des positions de leader dans les réseaux à haut débit fixes et mobiles ainsi que dans les applications et les services, Alcatel permet à ses clients et partenaires de mettre l'utilisateur au cœur du haut débit. Avec un chiffre d'affaires de 12,5 milliards d'euros en 2003, Alcatel est présent dans plus de 130 pays.


Contact press@alcatel.com

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest