Dans un contexte de consommation morose, le Groupe Bonduelle assure sur son exercice 2003-2004 clos le 30 juin, une progression de 5,7% de son chiffre d'affaires, ainsi qu'un résultat d'exploitation à 5,3%, conforme aux prévisions malgré de nombreuses charges non récurrentes. Il atteint 73,4 millions EUR contre 74,9 millions EUR lors du précèdent exercice et devrait progresser significativement sur 2004-2005, compte tenu notamment des réorganisations industrielles effectuées, du succès remporté par des innovations majeures et d'une campagne de production 2004 conforme aux objectifs.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Une année de transition réussie
Au cours de son exercice 2003 - 2004 clos le 30 juin, le Groupe Bonduelle a réalisé un chiffre d'affaires de 1393 millions EUR en progression de 5,7% , la progression étant de 6,3% à taux de change constant. L'activité de légumes frais élaborés (salades vertes en sachet et salades traiteur) en croissance de 33,4% a fortement contribué à cette évolution. Stables par rapport à l'exercice précèdent, les activités de légumes en conserve et de légumes surgelés ont été affectées respectivement par la baisse du dollar et celle de la sous-traitance du surgelé en Espagne.

Le résultat obtenu malgré de nombreuses charges non récurrentes liées à une campagne de production 2003 très difficile (canicule), des restructurations d'outils de production, mais aussi par les coûts  de démarrage de nouveaux sites, permet d'attendre une hausse significative de la rentabilité du Groupe lors du prochain exercice.

En effet, l'entreprise a procédé à la réorganisation industrielle de l'usine hongroise de Békéscsaba acquise fin 2002 ; à l'issue de la campagne 2003, elle a fermé sa plus petite conserverie située à Villeneuve sur Lot (Lot-et-Garonne) dont elle a transféré la production de 7000 tonnes de haricots verts en conserve vers l'usine de Labenne (Landes) ; par ailleurs l'usine de Rosières (Somme) a été convertie en site logistique.

D'autre part, l'exercice a vu la mise en service en octobre dernier d'une usine de salades vertes dites de 4ème gamme à  Straelen (Rhénanie - Westphalie) et tout récemment de la première conserverie russe du Groupe, située près de Krasnodar dans le sud - ouest du pays. Cette dernière ayant été inaugurée le 15 septembre dernier par Christophe Bonduelle, Président du Directoire et par le gouverneur de la Province du Kuban, Monsieur Tkachov.

Un résultat net part du Groupe stable
Le résultat net part du Groupe s'établit à 38,3 millions EUR contre 39,9 millions EUR en 2002-2003 après dotation d'un amortissement des écarts d'acquisition de 5,4 millions EUR contre 4 millions EUR lors du précèdent exercice. Avant amortissement des survaleurs, le résultat est stable.
Malgré les investissements importants réalisés à Krasnodar  et l'acquisition début janvier de Vita, leader allemand de la salade de 4ème gamme, le gearing reste  stable à 76% des fonds propres.

Quant au résultat financier, il est en amélioration et se traduit par une charge financière de 10 millions EUR contre 10,4 millions EUR en 2002 - 2003, les effets d'un endettement moyen en légère augmentation ayant été compensés par le bas niveau des taux d'intérêts.

Les perspectives 2004 - 2005
Les innovations majeures lancées en 2002 - 2003 tiennent leurs promesses et permettent au Groupe de conquérir de nouvelles parts de marché.
La gamme de légumes secs en briques Tetra Recart* remporte un véritable succès en Italie où la marque, en un an, a progressé de 70% sur ce segment.

En Allemagne, les légumes Bonduelle en briques Tetra Recart* mis sur le marché en début d'année, ont été bien accueillis tant par les distributeurs que les consommateurs. En France et au Bénélux une large gamme de légumes cuisinés présentés dans ce conditionnement tout à fait révolutionnaire (une première mondiale) sont en cours de référencement et commencent à faire leur apparition sur les linéaires. Ils devraient progressivement être présents dans toute l'Europe.

En France dès cet automne, la marque Bonduelle investit un tout nouveau segment de marché, celui des soupes de légumes  fraîches en bouteille avec 4 recettes proposées  au rayon frais.
D'autre part, après une campagne de récolte de légumes 2003 difficile en raison de la canicule, celle de 2004 s'est avérée particulièrement équilibrée partout en Europe et permet d'atteindre les objectifs de production en qualité,quantité et coûts. En particulier l'usine russe  a réalisé une première campagne (petits pois et maïs doux) très prometteuse ; sa production contribue de façon significative au leadership de la marque Bonduelle en Russie, en Ukraine et au Kazakhstan.

Dans ces conditions et malgré un climat de consommation très maussade dans l'U.E, l'exercice 2004 - 2005 devrait voir les résultats du Groupe continuer à progresser significativement.

Comptes consolidés  (en millions d'euros) 2002/2003 2003/2004

Chiffre d'affaires 1 318 1 393
Résultat d'exploitation 74,9 73,4
Résultat net part du groupe 39,9 38,3
Résultat net avant amortissement des écarts d'acquisition 43,9
43,7


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest