La longue restructuration du Groupe Néocom s'est achevée dans son principe au cours de l'exercice 2003 par la mutation des activités vers 2 pôles cohérents et porteurs de forte valeur ajoutée. Désormais, Néocom se positionne comme l'un des leaders européens du très dynamique marché du "dialogue en ligne". Sous cette bannière, Néocom déploie 2 métiers intégrés:



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

1- Edition, où il s'agit de :
- concevoir, promouvoir et modérer des services adaptés à de très nombreuses communautés.
- développer l'infrastructure informatique destinée à l'hébergement des applications sur tous média interactifs (internet, vocal, sms, minitel...).

2- Business-to-Business, qui comprend principalement :
- hosting d’applications payantes : internet, vocal, trafic data sur terminaux mobiles, minitel.
- solutions de paiement pour contenus, en particulier sur Internet.
- outils en ligne de réalisation de services interactifs.
- système exclusif de navigation Internet associée à la téléphonie.
- outils de modération de contenus.

L'effet "ciseaux" d'une masse inertielle de charges élevées et d'une activité recentrée s'estompe rapidement et l'on constate dans la situation des comptes au 30 juin 2003 un Chiffre d'Affaires de 9159 KE en progression de 13,6% par rapport au premier semestre 2002, et un résultat net (hors imposition) de 368 KE. Il faut cependant noter qu'une part importante du profit est liée à une "ancienne" activité de sous-traitance ponctuelle et que le Groupe Néocom n'envisage plus désormais d'autres activités que celles dont la récurrence à long terme est assurée. Le second semestre 2003 devrait être proche de l'équilibre avec une progression très encourageante des activités du coeur de métier redéfini. Le Groupe Néocom considère aujourd'hui que les conditions du retour à la croissance rapide de son Chiffre d'Affaires et de sa rentabilité sont réunies.


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest