Confirmation du maintien de l'activité et retrait raisonnable des résultats dans un marché moins favorable en 2003



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

En millions d'euros 30/09/2002 en % du C.A. 30/09/2003 en % du C.A.
Chiffre d'affaires 70,05  69,95  
Marge brute 38,64 55,2% 38,92 55,6%
Résultat d'exploitation 11,60 16,6% 10,39 14,9%
Résultat courant 8,05 11,5%  7,18 10,3%
Résultat net part du Groupe 4,13 5,9% 3,50 5,0%

1er semestre
par rapport à 2002/2003 C.A. Volume Prix/mix Change
- 0,1% - 1,3% + 4,5% - 3,3%

1er semestre
par rapport à 2002/2003 à périmètre de marques comparable C.A. Volume Prix/mix Change
+ 3,3% + 2,1% + 4,6% - 3,4%

Au cours des six premiers mois de son exercice, soit la période s'étendant du 1er avril au 30 septembre 2003, le Groupe Laurent-Perrier a réalisé un chiffre d'affaires de 69,95 millions d'euros (M€), stable à – 0,1%. Il avait atteint 70,05 M€ sur la même période de l'exercice précédent, chiffre en progression significative de 15,6% à cette époque.

Cette stabilisation de l'activité à un haut niveau mérite d'être soulignée alors que la conjoncture médiocre en France et les taux de change à l'exportation pèsent sur le chiffre d'affaires.

A taux de change constants et à périmètre de marques comparable, le chiffre d'affaires du Groupe progresserait de 6,7%. L'effet positif en prix/mix démontre qu'il poursuit sa politique de valeur avec succès.

La marge brute, exprimée en pourcentage du chiffre d'affaires, s'établit à 55,6%, en légère amélioration par rapport à celle constatée au premier semestre de l'exercice 2002-2003, laquelle comprenait des opérations non récurrentes de ventes sous marques secondaires.

Après la forte progression de 24,9% enregistrée en 2002/2003 à même date, le résultat d'exploitation marque un retrait qui avait été anticipé, à 10,39 M€. Il convient de souligner qu'à taux de change constants, ce dernier s'établirait à 11,90 M€ au 30 septembre 2003 ; ceci atteste de la politique de valeur et de la maîtrise des charges du Groupe.

Le résultat net s'établit à 3,50 M€ contre 4,13 M€ au 30 septembre 2002. Son retrait plus prononcé que celui du résultat d'exploitation et du résultat courant provient de la première entrée par mise en équivalence du résultat légèrement déficitaire de la société lancée au Japon avec d'autres producteurs français de vins de prestige. Les perspectives commerciales de cette société de distribution sont très favorables pour ses actionnaires.

* * * * * * * * *

Grâce à sa solide structure financière et comme il l'avait annoncé, le Groupe a donc pu investir dans des actifs financiers et fonciers de qualité au premier semestre 2003.

Enfin, les Groupes Laurent-Perrier et Château Malakoff ont annoncé en octobre dernier être parvenus à un accord de principe sur leur rapprochement qui reste soumis à un certain nombre de conditions. La finalisation de l'opération de rapprochement devrait intervenir au début de l'année 2004, sous réserve de la levée de ces conditions. L'intégration de Château Malakoff au sein du Groupe Laurent-Perrier permettrait à ce dernier, fort d'un chiffre d'affaires annuel de l'ordre de 200 M€, de renforcer sa position en France et à l'exportation, en conservant son caractère d'entreprise familiale et indépendante, et en confirmant son enracinement champenois.

Les événements rapportés ci-dessus illustrent la confiance du Groupe dans l'avenir. Le ralentissement conjoncturel des expéditions sur certains pays, notamment la France, et les taux de change, même s'ils handicapent le compte de résultat consolidé sur le court terme, ne doivent pas freiner un redéploiement stratégique qui sera pleinement et durablement profitable dès retournement de ces facteurs. Sur le présent exercice, avec un chiffre d'affaires voisin de celui de l'année précédente, les résultats de Laurent-Perrier devraient donc s'en trouver temporairement affectés.

Laurent-Perrier est l'un des premiers groupes de maisons de champagne et l'unique valeur pure cotée de champagne de haut de gamme. Il dispose d'un large portefeuille de produits renommés pour leur qualité, autour de quatre marques principales : Laurent-Perrier, Salon, Delamotte et Vicomte de Castellane. Coté au Second Marché d'Euronext Paris depuis juin 1999 (code ISIN : FR 0006864484 - LPE), il fait partie de l'indice du Second Marché.

Etienne DUFAY Marie-Clotilde DEBIEUVRE-PATOZ
Membre du Directoire Directrice de la Communication
Directeur Administratif et Financier et des Relations Publiques
03.26.58.91.22 03.26.58.91.22

www.finance.laurent-perrier.fr

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest