Créée le 12 novembre 1973 à Bordeaux (France), Lectra est aujourd’hui une société d’envergure internationale qui a fait de l’anticipation et de l’innovation ses maîtres mots.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

« Depuis maintenant 30 ans, Lectra s’est donnée pour mission d’accompagner ses clients dans leurs mutations, quelles soient économiques, technologiques ou d’organisation », ont déclaré André Harari, Président du Conseil d’Administration et Daniel Harari, Directeur Général de Lectra, lors de leur allocution de ce jour, via web-conférence, à leurs équipes du monde entier. « Ces 30 ans d’aventure industrielle, dans un monde où les évolutions ont été si profondes, et de plus en plus rapides, sont avant tout une aventure humaine. C’est avec une émotion toute particulière, mêlée de fierté, mais également du sens du devoir et de la responsabilité envers nos équipes, nos clients, nos actionnaires et l’ensemble de nos partenaires, que nous célébrons cet anniversaire. Si nous devions résumer en une phrase, nous dirions que Lectra à une âme, ce qui n'est pas le cas de beaucoup d'entreprises. »

« Avec des fondamentaux financiers aujourd’hui particulièrement solides, nous pourrons poursuivre, dès le redémarrage de l’économie mondiale, le financement d’une croissance organique à deux chiffres soutenue et durable. Nous ambitionnons d’augmenter la marge opérationnelle de Lectra pour la porter à 15% d’ici 2007, et de saisir toute opportunité de croissance externe. Lectra est ainsi armée pour une nouvelle stratégie de conquête, axée autour des challenges stratégiques prioritaires que nous nous sommes fixés il y a trois ans : devenir n°1 aux États-Unis, renforcer notre leadership en Chine et bénéficier de son fort potentiel d’équipement, accélérer notre développement dans les grands comptes internationaux», ont conclu André et Daniel Harari.

30 ans d’entreprenariat : pour toujours réinventer Lectra

Pendant les quatre premières années d’existence de Lectra, ses fondateurs Jean et Bernard Etcheparre, deux ingénieurs bordelais visionnaires, mettent au point le LECteur-TRAceur 200 qui calcule et trace automatiquement toutes les tailles d’un modèle de vêtement, qui donne son nom à la société : Lectra Systèmes.

En 1976, la société réalise un chiffre d’affaires de € 250.000 lorsqu’ils rencontrent André Harari, alors l’un des pionniers du capital risque en France. André Harari bâtit avec eux le plan de développement de l’entreprise et réunit, à travers plusieurs « rounds » de financements successifs auprès d’investisseurs privés et institutionnels, les capitaux nécessaires à sa croissance jusqu’à son introduction en bourse en 1987.  

En 1986, Lectra devient leader mondial de la CAO (Conception Assistée par Ordinateur) pour l’habillement.

En 1990, Lectra fait face à une grave crise financière : ses capitaux propres sont négatifs de € 17 millions et ses dettes financières nettes sont de € 55 millions. L’entreprise, qui perd € 150 000 par jour, est menacée de disparition. André et Daniel Harari, déjà actionnaires minoritaires (avec 10% du capital) à travers leur société d’investissement (celle-ci sera fusionnée avec Lectra en 1998), prennent en 1991 le contrôle du capital et du management de la société, la recapitalisent, et mettent en œuvre un plan de redressement puis un plan de redéploiement stratégique qui conduit la société à sa position de n°1 mondial. André et Daniel Harari sont aujourd’hui les principaux actionnaires de Lectra, avec 30% du capital. 50% du capital sont détenus par des grands investisseurs institutionnels français et internationaux, notamment anglais et américains.

Un très important programme de recherche et de développement est immédiatement lancé pour renouveler l’intégralité de sa gamme de produits, accompagné dans le milieu des années 1990 par l’ouverture de nouveaux marchés sectoriels (automobile, aéronautique, ameublement, chaussure) et par l’accélération de son développement international. Avec Daniel Moreau (Directeur Général Délégué) et Jérôme Viala (Directeur Financier), ils transforment le modèle économique de l’entreprise, lui permettant de disposer aujourd’hui de fondamentaux financiers particulièrement solides, encore renforcés depuis le début de l’année 2003 : des capitaux propres de € 79 millions et une trésorerie nette de plus de € 50 millions (la société n’a pas de dette).

Jusqu’en 1998, le développement de Lectra se fait par croissance organique, la société recrutant ses équipes dans le monde entier, ce qui lui donne aujourd’hui la forte culture d’entreprise qui la caractérise, fondée sur ses cinq valeurs-clés : leadership, innovation, customer care, entrepreneurship et excellence.

Toujours alerte devant les opportunités qui lui permettent d’évoluer, Lectra effectue une série d’acquisitions entre 1998 et 2000 : Pan Union International (Hong Kong), Computer Design Inc (Etats-Unis), Prima Design Systems (Hong Kong), Colorado International (France) ainsi que les technologies de Modacad (É

Enfin, depuis 2001, Lectra a su apporter ses propres réponses pour assurer son développement et sa rentabilité, face à une conjoncture économique et géopolitique mondiale fortement dégradée. Elle s’est à la fois adaptée au nouvel environnement macro-économique en prenant les mesures drastiques qui s’imposaient pour renforcer ses grands équilibres d’exploitation, et en poursuivant, à un pas accéléré, les actions de fond lui permettant de se « réinventer », sans pour autant adopter une stratégie défensive.  

Parallèlement, l’entreprise a su se donner un niveau de compétitivité sans précédent, en renforçant ses parts de marché et en développant une offre technologique et de services sans égal, qui permet à ses clients de trouver de nouveaux modèles d’organisation, de production et de distribution en répondant aux nouveaux challenges stratégiques auxquels ils sont confrontés – avec, en priorité, la nécessité de réduire leurs coûts, de faire face à la concurrence mondiale, de gérer délocalisations et relocalisations en intégrant les facteurs de sécurité et de stabilité géopolitique, de développer et sécuriser les échanges d’information électroniques.

30 ans pour affirmer sa position de numéro un mondial

Dès 1995, les bénéfices de la nouvelle organisation mise en place par la nouvelle équipe direction se font ressentir : la société est co-leader mondial des logiciels et des équipements de CFAO (Conception et Fabrication Assistées par Ordinateur). En 2000, Lectra devient n°1 sur l’ensemble de ses marchés sectoriels. En mai 2001, afin de mieux refléter son ambition d’être plus qu’un simple fournisseur et de devenir un vrai partenaire pour ses clients, la société change de raison sociale : Lectra Systèmes devient Lectra.

En 2002, la société réalise 54% de son chiffre d’affaires en Europe, 25% en Amérique du Nord et 16% en Asie-Pacifique.  

Aujourd’hui, Lectra a encore renforcé sa position de numéro un mondial, de numéro un en Chine, et la société est en passe de devenir numéro un aux États-Unis. Ainsi, sur la période de douze mois du 1er juillet 2002 au 30 juin 2003, Lectra a réalisé un chiffre d’affaires, exprimé en dollar américain, de $ 200 millions. Un montant supérieur de 30% à celui de son principal concurrent (américain) pour la période correspondante du 1er août 2002 au 31 juillet 2003 ($ 153 millions). En un an, Lectra a augmenté de 26 points son avance de 4% constatée un an plus tôt.

Cette performance se traduit, pour la société, par un accroissement sensible de ses parts de marché, notamment aux États-Unis : son chiffre d’affaires s’y rapproche de celui de son principal concurrent, alors qu’il n’en représentait que 10% en 1990.  

Par ailleurs, Lectra réalise plus du triple du chiffre d’affaires du troisième acteur (espagnol) du marché.

30 ans d’innovations technologiques : le moteur du développement de Lectra

Depuis sa création, Lectra n’a cessé de développer des solutions innovantes sur l’ensemble de ses marchés sectoriels.  

Dans les années 70, l’entreprise pressent l’essor et les possibilités extraordinaires que l’informatisation va libérer et conçoit son propre système d’exploitation et ses propres stations de travail pour développer ses solutions. La vente des premiers systèmes de patronage et de gradation - activité historique de la société - a lieu en 1976. L’offre Lectra et son développement international répondent déjà aux besoins de la mondialisation de l’économie et à la demande de production en flux tendu.

La vente du premier système de découpe automatique a lieu en 1985.

Les années 90 sont marquées par l’émergence du travail en réseau et les échanges de données informatiques. Lectra propose déjà des services d’accès internationaux au réseau Internet ou à un réseau privé.  

En 1993, elle révolutionne la FAO (Fabrication Assistée par Ordinateur) avec le lancement mondial de sa nouvelle génération de découpeurs, les Vector, devenus depuis la référence internationale, et qui seront spécialisés en 2002 par marché sectoriel : une nouvelle innovation majeure.

En janvier 1996, Lectra accomplit sa deuxième révolution : la société rassemble plus de 2.000 personnes venues du monde entier sur son site industriel de Bordeaux-Cestas pour lancer sa nouvelle génération de logiciels de CAO sur PC, dont les logiciels de modélisme Modaris et de placement Diamino, commercialisés depuis à plus de 10.000 exemplaires, et sont considérés comme la référence du marché.

Enfin, en 2000-2002, Lectra dévoile sa nouvelle suite technologique globale (logiciels, équipements de CFAO, plate-forme d’échange électronique sécurisée) et son offre complète de services. Celle-ci couvre un éventail très large, intégrant les logiciels de design les plus utilisés sur le marché, les solutions de mass-customisation, les découpeurs laser Focus qui découpent plus d’un airbag sur deux dans le monde, et la découpe du cuir pour l’ameublement et la sellerie automobile avec les découpeurs haut de gamme TLS.

Ce renouveau est notamment rendu possible par les 180 ingénieurs et techniciens qui composent son équipe de recherche et de développement répartie entre la France (où se concentre l’essentiel des équipes) et les États-Unis ; une équipe sensiblement équivalente à celles de ses trois premiers concurrents réunis. Le budget dédié par Lectra à la R&D n’a cessé d’être maintenu ou renforcé (il représente 7% du chiffre d’affaires actuel) y compris pendant les périodes de ralentissement économique et de contraction des frais.  

Ces innovations ont été récompensées. Ainsi, au cours des 5 dernières années : Lectra reçoit en 1998 le « Prix de l’Innovation » pour Mosaic, logiciel de traitement en temps réel de la découpe automatique des tissus à motifs grâce à une caméra embarquée, décerné en Angleterre par l’ASFI (Association des Fournisseurs de l’Industrie de l’Ameublement). « Prix de l’Innovation » également pour Optiplan, véritable tour de contrôle de la salle de coupe, décerné en France, lors des Trophées de l’Innovation 1998, par les professionnels de la filière textile, habillement et distribution. L’Institut National français pour la Propriété Industrielle lui attribue le « Prix de l’Innovation ». En 1999, Monsieur Ernest Antoine Seillière, Président du Medef (Mouvement des Entreprises de France) remet à André et Daniel Harari le Trophée International de la Technologie. En janvier 2000, Lectra reçoit, pour la deuxième année consécutive, le prix de l’innovation technique Adriano Ribeira en l’honneur de son offre complète de solutions d’impression numérique sur tissu, développée en partenariat avec Stork. Lectra Catalog, Versalis et Lectra FitNet sont sélectionnés par l’Observeur du Design 2001 en France, pour la qualité de leur design et de leur ergonomie, reconnus particulièrement innovants par les membres du jury.  

30 ans de proximité et de services : pour accompagner ses clients à chaque étape de la vie de leur entreprise et faire face aux mutations économiques

Lectra adopte très tôt une stratégie de présence directe auprès de ses clients en développant son propre réseau de filiales de vente et de services, aujourd’hui le seul au monde de cette dimension (il réalise 93% du chiffre d’affaires de l’entreprise).  

Dès 1977, l’entreprise s’attaque aux marchés espagnol et japonais. Un an plus tard, elle réalise déjà plus de 15% de son chiffre d’affaires à l’exportation : en Italie, Grande-Bretagne, Finlande, Autriche, Bénélux et aux États-Unis. En 1981, Lectra décide d’ouvrir sa première filiale internationale en Allemagne, à Cologne. La même année, Lectra s’implante aux États-Unis et attaque ainsi son principal concurrent (américain) sur son propre terrain. En 1985, Lectra possède déjà 11 filiales à travers le monde. Ce chiffre ne va cesser d’augmenter, (Lectra compte aujourd’hui 30 filiales commerciales et de services) permettant à la société d’affirmer son statut d’entreprise mondiale avec une implantation sur les cinq continents. Aujourd’hui, Lectra est présente dans plus de 100 pays, avec 1.350 personnes de 70 nationalités différentes.

Pour instaurer un climat de confiance et un partenariat durable avec ses clients, Lectra a toujours cherché à protéger et rentabiliser leur investissement technologique. C’est dans cette optique que la société ouvre à Bordeaux-Cestas (pour l’Europe) son premier Call Center International, qui sera suivi par celui d’Atlanta (pour l’Amérique du Nord) et de Hong Kong (pour l’Asie), regroupant aujourd’hui plus de 60 experts Lectra, traitant déjà plus de 25.000 appels chaque mois. Ces Call Centers Internationaux complètent et soutiennent les services de formation, de conseil, d’installation et de maintenance. Ils permettent aux clients de bénéficier de réponses toujours plus rapides et efficaces.

Enfin, pour permettre à ses clients de découvrir et tester toute l’étendue de son offre technologique, trois International Advanced Technology Centers sont ouverts à Bordeaux-Cestas, Atlanta et Shanghaï, ce dernier récemment inauguré au mois d’octobre 2003.


A propos de Lectra

Numéro 1 mondial, Lectra conçoit, produit et distribue des logiciels et des équipements dédiés aux industries de transformation de textiles, de cuir et de matériaux souples. Cette offre est complétée par un ensemble de services associés, permettant le développement de solutions globales, du design d'un produit à sa fabrication et sa distribution.  

Lectra déploie ses solutions sur un ensemble de grands marchés mondiaux : la mode, l'habillement et la distribution ; la maroquinerie et le bagage ; la chaussure ; l'ameublement ; le transport (automobile, aéronautique, nautique), ainsi que d'autres industries traitant les tissus industriels et les matériaux composites.

Avec 1 350 personnes dans le monde, Lectra réalise près de 90 % de son chiffre d'affaires hors de France, grâce à son implantation internationale unique et compte plus de 10 000 clients répartis dans plus de 100 pays.

Lectra (code ISIN FR0000065484) est cotée au Second Marché d’Euronext Paris (segment NextEconomy). L’action Lectra fait partie des valeurs européennes composant les indices Next 150 d’Euronext, et des valeurs françaises composant les indices SBF 250, Midcac et du Second Marché d’Euronext Paris.  

Pour plus d'informations sur Lectra : www.lectra.com



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest