L'Assemblée Générale extraordinaire de la société Elf Gabon s'est réunie aujourd'hui à Libreville pour approuver le changement de nom de la société qui devient à compter de ce jour Total Gabon.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

La deuxième résolution votée par l'Assemblée Générale extraordinaire institue les modalités du vote par correspondance pour les actionnaires ne pouvant pas se déplacer au Gabon lors des assemblées.

Par ailleurs, lors du Conseil d'Administration du 18 septembre 2003 qui a suivi l'Assemblée Générale extraordinaire :

Monsieur Jean Privey a été désigné comme nouveau Président du Conseil d'Administration de Total Gabon, en remplacement de Monsieur Michel Bénézit.

Le Conseil a chaleureusement remercié Monsieur Michel Bénézit pour son action pendant ses trois années de présidence d'Elf Gabon.

Le Conseil d'Administration a également examiné les Comptes de la société au premier semestre 2003.

Le résultat net de Total Gabon est de 106,2 millions de dollars contre 66,3 millions de dollars au premier semestre 2002. Ce niveau de résultat a été obtenu grâce à une forte hausse des prix de vente des bruts gabonais (+ 24 %) et des quantités vendues (+ 6 %) par rapport au premier semestre 2002.

Ventes

Le prix moyen des deux qualités de pétrole brut s'est élevé pour le premier semestre 2003 à 27,22 $/baril, à comparer à 22,02 $/baril au premier semestre 2002.

Production

Au 30 juin 2003, la production des champs opérés par Total Gabon est en augmentation de 1 %, par rapport à celle enregistrée au premier semestre de 2002. D'autre part, le déclin de la production du champ de Rabi opéré par Shell Gabon s'est ralenti notablement grâce aux premiers résultats du programme de re-développement dit phase 3 (pour le premier semestre, baisse réduite à 7 % d'un an sur l'autre, comparée à une baisse de 31 % précédemment).

La part estimée de production de pétrole revenant à Total Gabon s'élève à 13,5 millions de barils contre 14,3 millions de barils pour le premier semestre de l'année 2002 (- 5,6 %).

Le renouvellement du permis de Rabi Kounga au 1er janvier 2003 so le nouveau régime de partage de production, bien qu'il réduise la quote-part de production revenant à la société, n'a pas d'incidence négative sur le résultat.

Investissements

Les investissements pétroliers du premier semestre 2003 s'élèvent à 79 millions de dollars contre 21,4 millions de dollars au premier semestre 2002. Ils concernent principalement :

pour l'activité opérée, divers forages sur les champs d'Anguille, Gonelle et Atora, des travaux d'intervention sur puits (Anguille), des études de développement, des investissements de protection de l'environnement et l'acquisition d'intérêts sur le champ de Mboumba.

pour l'activité non opérée sur le champ de Rabi, les premiers forages de la phase 3 et le bon de renouvellement de permis.
Principales données financières du premier semestre 2003

(en millions de dollars) 1er semestre
2003 1er semestre
2002 Année
2002
Chiffre d'affaires 411,9 329,1 673,4
Capacité d'autofinancement globale 167,9 107,2 214,4
Investissements pétroliers 79,0 21,4 84,4
Résultat net 106,2 66,3 141,1


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest