Des réalisations commerciales satisfaisantes en volume et en valeur



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values
ont permis au Groupe Laurent-Perrier d'accentuer ses moyens commerciaux
en maintenant ses performances d'exploitation

Yves Dumont, Président du Directoire, a présenté les résultats du Groupe pour l'exercice 2002/2003 (1er avril – 31 mars) au Conseil de Surveillance, réuni sous la présidence de Bernard de Nonancourt.

Activité

Le chiffre d'affaires consolidé du Groupe Laurent-Perrier s'établit à 162,83 M€ contre 150,84 M€ au 31 mars 2002, en hausse de 7,9 %. Ce taux de croissance satisfaisant et prévu par le Groupe se décompose de la manière suivante :

Le développement des volumes a été favorisé par des opportunités de ventes non récurrentes, entrant pour 4,6% dans l'effet volume. L'effet positif de 2,7% en prix/mix démontre que le Groupe poursuit sa politique de valeur avec succès en dépit d'un environnement concurrentiel plus agressif en terme de prix.

Ces indicateurs confirment que le Groupe a continué de bénéficier des conséquences positives de ses choix stratégiques :

· Plus des trois quarts des ventes du Groupe sont réalisés par ses propres équipes dédiées au champagne. A ce titre, les bonnes performances des filiales belge, britannique et américaine méritent d'être soulignées ;

· Le poids du volume des champagnes haut de gamme pour la marque Laurent-Perrier s'est établi à 24% contre respectivement 23,6% et 20,9% lors des deux exercices précédents ; cette performance remarquable est obtenue grâce à la qualité et à la pérennité de ses vins de prestige, « Grand Siècle La Cuvée », « Laurent-Perrier Ultra Brut », « Cuvée Rosé Brut » et « Brut Millésimé 1995 » lancé en fin d'année 2002.

Résultats

La marge brute s'établit à 88,69 M€ ; son taux ressort à 54,5% en baisse de 1,9 point par rapport à l'exercice précédent. Hors les opérations non récurrentes, il s'établirait à un niveau similaire à celui enregistré au titre des deux années antérieures, soit 56,4%.

Conformément à la stratégie du Groupe, les charges commerciales marquent une progression de 7% à 49,51 M€ sous l'effet du renforcement des équipes commerciales pour les marques Laurent-Perrier et Vicomte de Castellane. En contrepartie, les investissements de développement de marque, d'un montant qui reste significatif, représentent 1,35 € par bouteille de champagne hors opérations non récurrentes contre 1,51 € au titre de l'exercice précédent.

Les charges administratives qui atteignent 12,52 M€ prennent en compte des profits sur exercices antérieurs de 0,50 M€ correspondant à des provisions anciennes, aujourd'hui reprises car devenues sans objet. En sens inverse, elles enregistrent une élévation de la dotation aux provisions pour départs en pré-retraite et en retraite, ainsi qu'une masse salariale un peu plus élevée du fait de l'impact sur l'ensemble de l'exercice de quelques embauches effectuées lors de l'exercice précédent.

Après prise en compte de l'ensemble de ces éléments, le résultat d'exploitation connaît une légère progression en valeur absolue à 27,75 M€ tandis que la marge opérationnelle diminue de 1,1 point à 17%. Le renforcement et la réorganisation des équipes du Groupe, désormais achevés, expliquent cette évolution ponctuelle.

Une charge de change de 0,4M€ s'ajoute au résultat financier par ailleurs stable en comparaison de celui de l'année dernière.

Après des impôts directs s'établissant à 7,12 M€, ce qui représente un taux de 38%, le résultat net de l'ensemble consolidé atteint 11,67 M€, en léger retrait par rapport à l'exercice précédent, performance appréciable compte tenu du contexte de forts investissements du Groupe et de l'effet change qui pénalise les entreprises exportatrices dans les zones dollar et livre sterling. En part du Groupe, le résultat net est de 11,61 M€.

Investissements et Bilan

La capacité d'autofinancement du Groupe de 15,17 M€ finance sans difficulté les investissements de 4,29 M€, le besoin en fonds de roulement quasiment stable et les dividendes à verser aux actionnaires.

Grâce à une politique prudente de mise en réserve d'une partie du résultat, les capitaux propres part du Groupe augmentent régulièrement, permettant au rapport des dettes nettes sur capitaux propres part du Groupe de s'établir au ratio très satisfaisant pour le secteur, de 97 % contre respectivement 106 et 111% aux 31 mars 2002 et 2001.

Perspectives

Au cours de l'exercice 2003-2004, la conjoncture économique, l'évolution du tourisme et celle des taux de change affecteront l'activité et les résultats de Laurent-Perrier qui observe un ralentissement des expéditions de la profession en direction de la France notamment. Dans ce contexte, le Groupe se montre réactif et sélectif en matière d'investissements en les adaptant aux pays « phares » de son portefeuille ainsi qu'au Japon où il développe des moyens propres à accentuer sa présence.

A moyen terme, Laurent-Perrier est optimiste quant à son développement, l'évolution des modes de consommation dans le monde étant de plus en plus favorable à des marques justifiant d'une authenticité forte et disposant d'un grand potentiel en haut de gamme, segment sur lequel le Groupe dispose de nombreux atouts et ne cesse de se renforcer. Ainsi, grâce à l'excellence de ses fondamentaux, il dépassera sans difficulté le ralentissement conjoncturel actuel pour reprendre la voie de la croissance et de la création de valeur.

Le Directoire réuni le 20 mai 2003 a décidé de proposer à l'Assemblée Générale qui se tiendra le 3 Juillet 2003, la distribution d'un dividende maintenu à 0,999 euro par action avoir fiscal compris, relatif à l'exercice 2002/2003.

Laurent-Perrier est l'un des premiers groupes de maisons de champagne et l'unique valeur pure cotée de champagne de haut de gamme. Il dispose d'un large portefeuille de produits renommés pour leur qualité, autour de quatre marques principales : Laurent-Perrier, Salon, Delamotte et Vicomte de Castellane. Coté au Second Marché d'Euronext Paris depuis juin 1999 (code Euroclear 7311 ; code ISIN : FR 0006864484), il fait partie de l'indice du Second Marché.
Etienne DUFAY Marie-Clotilde DEBIEUVRE-PATOZ
Membre du Directoire Directrice de la Communication
Directeur Administratif et Financier et des Relations Publiques
03.26.58.91.22 03.26.58.91.22

www.finance.laurent-perrier.fr

2 juin 2003


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest