En présence du Dr. Nozha Boujeemaa, Chief Science and Innovation Officer, Median Technologies ; du Pr. Paul Hofman et du Pr. Mohamed Benhamed



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Au BioParc de Sophia-Antipolis

Mardi 26 novembre, de 16h30 à 20h

Marseille et Sophia-Antipolis, le 20 novembre 2019 - Eurobiomed, le pôle santé Grand Sud, annonce son prochain BioRézo™ qui se tiendra au Bioparc de Sophia-Antipolis sur le thème des dernières avancées en prédiction et prévention du cancer et vous invite à rencontrer 3 experts de l'oncologie pour en savoir plus sur comment mieux prédire et prévenir la maladie.

BioRézo™ est un événement mis en place par Eurobiomed pour encourager les rencontres entre acteurs de la santé en régions Sud et Occitanie sur des thématiques propres à la filière à travers des rencontres, des présentations et des échanges.

Ce BioRézo s'articulera autour des présentations de 3 experts de l'oncologie :

Qu'attendre de la biopsie liquide en oncologie thoracique...le présent et le futur ?
Pr. Paul HOFMAN, PU-PH, FHU OncoAge, Université Côte d'Azur
Imagerie et IA pour la médecine prédictive et de précision, Nozha BOUJEEMAA, Chief Science and Innovation Officer - Median Technologies
Environnement, épigénétique et cancer, Pr. Mohamed BENHAMED
Le BioRézo se terminera par un apéritif dinatoire et des échanges avec les intervenants.

L'inscription est gratuite mais obligatoire sur : https://www.eurobiomed.org/fr/evenements/evenement/les-dernieres-avancees-en-prevention-prediction-du-cancer/

Adresse : BioParc, 2400 route des Colles - Sophia Antipolis - Plan d'accès

Quelques chiffres sur le cancer (source : OMS)

Le cancer est la deuxième cause de décès dans le monde avec 8,8 millions de décès et devrait atteindre 13,1 millions de décès en 2030 ;
Les cancers qui tuent le plus : le cancer du poumon, suivi de celui du foie, du cancer colorectal, de l'estomac et du sein (première cause de décès par
cancer chez la femme) ;
Le tabagisme, la consommation d'alcool, une mauvaise alimentation et la sédentarité sont les principaux facteurs de risque dans le monde ;
L'oncologie a attiré 60% des fonds levés en 2017 (Panorama 2018 France Biotech / E&Y).
L'impact économique croissant du cancer est considérable. On a estimé en 2010 à quelque 1160 milliards de dollars (US $) le coût annuel total de la
maladie [1].
Actuellement 30 à 50% des cancers peuvent être prévenus. La prévention suppose la réduction des facteurs de risque et l'application des stratégies préventives existantes fondées sur des bases factuelles. On peut aussi réduire la charge de cancer par le dépistage précoce et la prise en charge des patients. Avec une détection précoce et un traitement adéquat, les chances de guérison sont grandes pour de nombreux cancers.

Les dernières avancées dans les traitements (sources : ASCO 2019) :

Ces dernières années, il a été beaucoup question de l'immunothérapie, un traitement qui consiste à réveiller le système immunitaire « endormi » par la tumeur, afin de mieux la combattre. Il a été montré récemment que ce type de traitement donne des résultats durables chez environ 25% des patients ;
Les combinaisons de traitements se sont également développées ces dernières années notamment immunothérapie et chimiothérapie, qui montrent des résultats prometteurs.
Depuis deux ans, c'est l'émergence des CAR T-cells, une thérapie révolutionnaire. Cette thérapie cellulaire consiste à prélever les cellules immunitaires du patient (traitements autologues), à les modifier génétiquement pour en faire des tueuses de cancer et à les réinjecter ensuite au patient (traitement unique très onéreux). Une société française travaille sur une approche allogénique / sur étagère (avec des cellules de patients sains) qui permettra aux médecins et aux patients du monde entier de bénéficier des avantages considérables de cette approche, notamment un accès moins coûteux aux traitements dans des délais plus réduits ;
L'intelligence artificielle comme outil d'aide à la décision est en plein expansion en santé.  Elle est en effet au cœur de la médecine du futur avec des opérations assistées, permet un meilleur diagnostic, un traitement plus personnalisé et un suivi patient plus adéquat. Les traitements personnalisés sont possibles grâce au recoupement d'un nombre croissant de données (big data). L'IA permet également de mieux gérer les essais cliniques en apportant une meilleure maîtrise des risques de recrutement et une augmentation du nombre de patients évaluables ;
Des nanoparticules injectées dans la tumeur permettent aussi de démultiplier localement l'effet d'une radiothérapie en limitant la dose de rayons administrée.
A propos d'Eurobiomed

Eurobiomed, le pôle Santé du Grand Sud, est né de la fusion du pôle Eurobiomed - dont l'action couvrait les régions Sud Provence Alpes Côte d'Azur et Languedoc-Roussillon - et du pôle Cancer Bio Santé (CBS) couvrant l'ex-région Midi Pyrénées.

L'objectif d'Eurobiomed est de favoriser la croissance des sociétés de santé de son territoire, de construire un grand réseau d'acteurs de la santé en Europe et d'apporter une nouvelle dynamique pour ancrer la France parmi les leaders mondiaux de l'innovation en santé. Eurobiomed associe dans sa démarche les acteurs publics et privés, les chercheurs, les praticiens et les patients, les financeurs et les entreprises, c'est-à-dire tous les acteurs de la chaîne de l'innovation afin de stimuler l'innovation via le développement de nouveaux produits/services répondant aux enjeux de la médecine du futur.

Eurobiomed accompagne le développement d'innovations répondant aux enjeux de la médecine de demain grâce à une expertise de plus de 14 ans qui se décline dans une offre complète pour le développement et la mise sur le marché de toutes solutions validées scientifiquement et/ou cliniquement et des projets de R&D qui visent à prévenir l'apparition des pathologies, les prédire plus précocement, en diminuer l'impact et y apporter une solution thérapeutique.

D'ici 2022, Eurobiomed a l'ambition de réunir 500 membres ; de renforcer son offre d'accompagnement business à destination de ces entreprises notamment par l'accès à des financements nouveaux haut et bas de bilan ; d'accompagner près de 100 projets de R&D par an ; et d'accroître sa visibilité, celle de ses membres et de ses territoires pour les rendre plus attractifs. Eurobiomed, dont le siège social est basé à Marseille, rassemble aujourd'hui 380 membres dont 326 entreprises, compte 14 collaborateurs. https://www.eurobiomed.org/

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest