Paris, le 8 octobre 2019 – Quelques députés Modem ont pris la mauvaise initiative de s’attaquer une fois de plus au régime fiscal de l’assurance vie. Les classes moyennes seront les premières concernées car elles ne peuvent pas risquer la valeur de leur épargne dans des unités de compte.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

L’Afer s’oppose à une telle tentative. L’urgence doit rester la réforme des retraites et le succès du PER et non pas de rogner une fois de plus les atouts de l’assurance vie.

Les différents amendements concerneraient :

1° La fiscalité des rachats : pour les contrats souscrits à compter du 1er janvier 2020, l’abattement des 4.600/9.200 euros après 8 ans ne concerneraient que les UC (unités de compte) et excluraient les fonds en euros y compris l’Eurocroissance. Cette atteinte à l’unicité du contrat est contraire à la volonté de l’exécutif qui, à juste titre, s’efforce de renforcer l’attrait de l’Eurocroissance;

2° La fiscalité des décès : trois amendements sont envisagés. Le pire vise  tout simplement à supprimer, à partir de janvier 2022,  le régime fiscal de l’assurance vie pour les versements avant 70 ans. Il faut faire le contraire compte tenu de l’allongement de la durée de vie et de mettre la barre à 75 ans avec le même régime. Les deux autres amendements visent un alourdissement considérable des taux de prélèvement. Actuellement, deux taux existent après l’abattement de 152.500 euros: un taux de 20% de 152.500 euros à 825.000 euros et un taux de 31,5% au-delà. Les taux passeraient à :

20% entre 152.550 et 552.324 euros
30% jusqu’à 902.838 euros
40% jusqu’à 1.805. 677 euros
45% au-delà
3° La fiscalité des décès pour les primes après 70 ans : l’amendement prévoit de ramener le seuil à 60 ans. L’Afer dénonce une telle tentative du Modem qui vise à s’attaquer au régime fiscal de l’assurance vie et à soumettre les capitaux décès aux droits de succession.

###

A propos de l’Afer

L’Afer - Association Française d’Epargne et de Retraite – est la première association d’épargnants en France, avec plus de 770 000 adhérents représentant une épargne de 56 milliards d’euros. Créée en 1976, l’Afer a révolutionné le marché de l’assurance vie en lançant, dans les années 80, le contrat à versements et retraits libres. Ce contrat souscrit auprès d’Aviva, filiale de l'un des premiers assureurs vie et dommages en Europe, est devenu un modèle de référence en matière de souplesse et de performance. Grâce à sa puissance et son poids économique, l’Afer est une force de proposition vis-à-vis des pouvoirs publics. L’Association fait entendre sa voix, chaque fois que l’intérêt de ses adhérents et des 15 millions d’épargnants le rend nécessaire.

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest