Au terme d’un appel d’offres lancé par les pouvoirs publics, le Ministère de la Transition écologique et solidaire a choisi le consortium conduit par le Groupe EDF, via sa filiale EDF Renouvelables, en partenariat avec les sociétés Innogy et Enbridge, pour assurer la conception, la construction et l’exploitation-maintenance du futur parc éolien en mer de Dunkerque.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Il s’agit du quatrième projet que le groupe remporte dans le cadre des appels d’offres offshore lancés par les pouvoirs publics, après ceux gagnés en 2012 à Saint-Nazaire, à Fécamp et à Courseulles-sur-Mer. Situé à plus de 10 km de la côte, le futur parc de Dunkerque aura une capacité installée de près de 600 MW. Il fournira l’équivalent d’environ 40% des besoins en électricité du département du Nord. Ce projet se place au cœur du développement économique, industriel, maritime et touristique du Dunkerquois et sera créateur d’emplois sur le territoire.

La concertation engagée avec les acteurs locaux en phase d’appel d’offres va se poursuivre encore plus activement. A ce titre, les partenaires prévoient la saisine de la Commission Nationale du Débat Public dans les mois à venir. La mise en service du parc éolien devrait intervenir en 2026.

La décision de ce jour tout comme l’arrêt rendu par le Conseil d’Etat le 7 juin portant sur l’autorisation d’exploiter du projet éolien en mer de Saint-Nazaire permettent à EDF d’ouvrir la voie des énergies marines en France. Le Groupe EDF est d’ores et déjà un acteur majeur de l’éolien en mer en France et à l’international. Sa filiale EDF Renouvelables a notamment développé, construit et exploite au Royaume Uni le parc éolien de Blyth (42 MW), poursuit également le développement du site écossais de Neart na Gaoithe (450 MW) et est actionnaire du parc en exploitation C-Power en Belgique (325 MW). Avec l'obtention de Dunkerque, EDF Renouvelables dispose d'un portefeuille de projets de plus de 2 GW en France. Enfin, elle est en négociation pour rentrer dans deux projets en Chine totalisant 500 MW et développe aux Etats-Unis une zone d'un potentiel de 2 500 MW au large de l’état du New Jersey.

Jean-Bernard Lévy, Président-Directeur Général du Groupe EDF a déclaré : « Nous nous félicitons de cette décision du Ministre de la Transition écologique et solidaire qui confirme la qualité du travail mené par EDF et ses partenaires. L’attribution du projet de Dunkerque fait du Groupe EDF un des leaders de l’éolien en mer en Europe. Elle démontre l’ancrage d’EDF dans les territoires et signe la consolidation de la filière industrielle de l’éolien en mer en France. Grâce notamment à la compétitivité de ce projet, le gouvernement a annoncé sa volonté de doubler les objectifs de l’éolien en mer dans la Programmation Pluriannuelle de l’Energie, ce qui offre de nouvelles opportunités de développement pour EDF et l’ensemble des acteurs du secteur. »


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest