L’écosystème technologique européen croît désormais plus rapidement que celui des Etats-Unis et devrait voir l’arrivée de son premier Titan, startup valorisée à plus de 50 milliards de dollars, d’ici 2021.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Paris, le 14 juin 2019 - L'écosystème technologique européen rivalise désormais avec les marchés tech américain et asiatique. Spotify et Adyen, issus respectivement de Suède et des Pays-Bas, sont en passe de devenir les premières entreprises technologiques européennes valorisées à plus de 50 milliards de dollars d’ici 2021, selon le rapport publié aujourd’hui par la banque internationale d’affaires et de conseil GP Bullhound.

Ce nouveau rapport, « Titans of Tech: All Change at the Top », analyse notamment la croissance du marché des entreprises tech européennes et démontre que cet écosystème génère un nombre sans précédent de pépites valorisées à plus d’un milliard de dollars. 21 de ces sociétés ont vu le jour au cours de l’année écoulée, leur nombre total ayant presque triplé, passant ainsi de 30 en 2014 à 84 en 2019.

2018 marque d’une pierre blanche l’investissement dans la tech avec un record pour les sociétés européennes valorisée à plus d’1 milliard de dollars. Avec 28 milliards collectés en Europe, c’est presque 10 fois plus que les 3 milliards levés il y a 5 ans*. La valeur globale de l’écosystème tech en Europe a été multipliée par 3,4, passant de 89 milliards en 2014 à 302 milliards aujourd'hui.

Et le marché tech européen croît plus rapidement que celui des États-Unis : la valeur des entreprises de notre continent valorisées à plus d’1 milliard a augmenté de 28% l’année passée contre seulement 20% pour les États-Unis.

Le Royaume-Uni ouvre la marche. A lui seul, il compte 27 entreprises valorisées à plus d’1 milliard de dollars pour un marché d’une valeur de 80 milliards. En Europe, il se retrouve donc en tête devant l'Allemagne qui héberge 11 de ces entreprises, et la Suède qui n’en compte “que” 8. De son côté, la France a le vent en poupe puisqu’elle a accueilli 3 nouvelles licornes en 2019 - Doctolib, Deezer et Kyriba - atteignant ainsi 7 licornes pour une valeur de 10,8 milliards de dollars.

Mais la véritable bataille pour devenir le premier Titan européen se joue entre le suédois Spotify et le néerlandais Adyen. Les deux startups espèrent s’ériger au rang de Titan au cours des deux prochaines années.

De plus, GP Bullhound identifie également les “mega rounds” à plus de 100 millions de dollars comme étant essentiels pour générer une croissance suffisante afin d’atteindre une valorisation supérieure à 1 milliard de dollars. Ces derniers ont augmenté de 50 % et entendent bien continuer.  Preuve en est, cette année 32 entreprises internationales ont obtenu ce niveau de financement dont notamment Revolut, Tradeshift, ManoMano ou encore Doctolib qui a levé 170 millions devenant ainsi une licorne tricolore.

Une part croissante de ces tours de table a été investie dans les entreprises software, le secteur connaissant la plus forte croissance en Europe. Ces dernières ont su attirer 28% des “mega rounds”, soit presqu’autant que les fintech (30%).

Enfin, GP Bullhound a identifié dix entreprises européennes clés susceptibles d'entrer dans le club très fermé des startups valorisées plus d’1 milliard de dollars au cours des deux prochaines années dont notamment GoCardless, Alan et Shift Technology.

« L’Europe a fait d’énormes progrès au cours des dernières années et rivalise désormais  avec ses cousins américain et asiatique. Le rapport met en avant  que nous avons toutes les raisons d’être optimistes quant au potentiel du secteur tech en Europe mais également à son talent, à son ambition et à son potentiel pour révéler un Titan d’ici 2021 » déclare Guillaume Bonneton, Partner France chez GP Bullhound. « L’accès au capital s’est également considérablement amélioré au cours des trois dernières années. Avec une ambition en constante progression, une capacité à réinventer constamment son produit et une volonté de prendre des risques, des sociétés européennes telles que Spotify, Farfetch et Adyen rivaliseront bientôt avec les géants américains Uber et Facebook ».

Le rapport complet contient une analyse des entreprises technologiques européennes valorisées à 1 milliard de dollars ou plus.  Il contient notamment des interviews de José Neves, fondateur de Farfetch, Jacob de Geer, fondateur et CEO de iZettle, John Riccitiello, CEO de Unity, Tom Stafford de DST, Philippe Vimard, CTO Doctolib et ?Rafi Sweary, co-fondateur de Walkme.

*Date faisant référence à la période allant d’avril 2018 à Mars 2019.

Méthodologie

Notre recherche comprend :

• Les entreprises technologiques uniquement, en lien avec Internet / logiciels (les technologies Cleantech et les biotechnologies sont exclues)

• Sociétés entrant dans les macro-secteurs : commerce électronique (vente de biens ou de services), commercial (monétisation via les publicités ou lead gen) software (licence de logiciels), jeux (y compris jeux de hasard), fintech, marketplaces et réalité augmentée / réalité virtuelle (AR / VR)

• Siège social en Europe (y compris Israël et les entreprises qui ont été créées puis transférées dans différentes régions géographiques)

• Fondée en 2000 ou plus tard

•Avec une valorisation de plus d’1 milliard de dollars sur les marchés publics ou privés (y compris les sociétés acquises)

Première notification : nos sources incluent uniquement des données publiques (plateformes de données telles que Capital IQ, Pitchbook, articles de presse, etc.). La précision de notre ensemble de données est limitée aux données divulguées.

Deuxième notification : pour le rapport de cette année, les sociétés suivies sont des entreprises valant plus d’un milliard de dollars au 31 mars 2019 avec une mise à jour le 13 mai 2019 sauf indication contraire, ce qui présente des limitations évidentes liées par exemple à l’état des marchés boursiers, de la performance récente des entreprises, etc.

À propos de GP Bullhound

GP Bullhound est une banque d’affaires et de conseil spécialisée dans les technologies. Fondée en 1999, l'entreprise a aujourd’hui des bureaux à Londres, San Francisco, Stockholm, Berlin, Manchester, Paris, Hong Kong, Madrid et New-York. Pour plus d’informations, veuillez consulter www.gpbullhound.com

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest