« IFN? Kinoide : un vaccin prometteur contre le diabète de type 1 ciblant l'interféron alpha chez la souris NOD[1] »



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

SAN FRANCISCO (CA), USA - 07-11 juin 2019

Paris et Boston, le 5 juin 2019 - 7h30 CEST - Néovacs (Euronext Growth Paris : ALNEV), leader de l'immunothérapie active pour le traitement des maladies auto-immunes, annonce la présentation des résultats précliniques obtenus en diabète de type 1 avec son vaccin thérapeutique IFN? Kinoide, lors d'une session poster intitulée : « IFN? Kinoide : un vaccin prometteur contre le diabète de type 1 ciblant l'interféron alpha chez la souris NOD », - le 9 juin 2019 entre 12h et 13h , au cours de la prochaine conférence scientifique de l'ADA, San Francisco (Californie, USA) qui se tiendra du 7 au 11 juin 2019.

Noémie Caillot, PhD, (Néovacs), présentera ces travaux réalisés en collaboration avec le Dr Agnès Lehuen et le Pr Christian Boitard, du département d'Immunologie du Diabète de l'Hôpital Cochin à Paris, qui confirment dans un modèle représentatif du diabète de type 1, qu'un traitement avec l'IFN? Kinoide suscite :

Une forte production d'anticorps neutralisants contre l'IFN?, suite à l'administration de l'IFN? Kinoide.
Un retard notable dans l'apparition du diabète de type 1, pendant toute la durée de persistance des anticorps neutralisants.


Pour rappel, l'IFN? Kinoide est un vaccin anti-interféron-alpha qui a déjà démontré dans une étude clinique de phase IIb menée dans le lupus qu'une forte réponse immune (91,4% de patients répondeurs) et une bonne tolérance [2], pouvaient être obtenues avec le vaccin IFN? Kinoide.

Les résultats précliniques de l'IFN? Kinoide dans le traitement du diabète de type 1 ont également été sélectionnés pour une présentation orale au congrès Européen diabète - « EASD Meeting », qui se tiendra du 16 au 20 septembre 2019 à Barcelone, Espagne.  



À propos de l'Association américaine du diabète (ADA) :

L'Association finance la recherche scientifique pour prévenir, soigner et gérer le diabète. Le but est de fournir des services et des informations objectives à des centaines de communautés concernées. Avec l'aide des entreprises sponsors, l'association a fait de grands progrès pour améliorer la vie de millions de personnes touchées par le diabète. Les sponsors permettent de sensibiliser, de soutenir la recherche, de plaider en faveur d'un changement législatif, ainsi que de fournir des informations et des services essentiels qui aident les Américains atteints de diabète à vivre plus longtemps et en meilleure santé. https://bit.ly/1MCInBB

À propos du diabète de type 1

Le diabète est une maladie qui touche, selon l'OMS**, 422 millions de personnes dans le monde, dont 4 millions en France, avec une progression rapide laissant présager 622 millions de malades d'ici 2040. À noter que 10 % de ces malades sont atteints par le diabète de type 1, la forme auto-immune de la maladie.

Dans le diabète de type 1, le patient transforme les glucides consommés en glucose sanguin (également appelé sucre dans le sang), qui va permettre une production d'énergie, mais son pancréas ne produit pas d'insuline. Or l'insuline est une hormone dont le corps a besoin pour que les cellules puissent à leur tour assimiler le glucose sanguin. Le diabète de type 1 peut se déclarer à tous les âges. Aujourd'hui, il y a plus d'adultes atteints de diabète de type 1 que d'enfants, bien que ce diabète fût auparavant connu sous le nom de diabète juvénile.

**Source : Rapport Mondial sur le Diabète, publié par l'OMS, Avril 2016  www.who.int/diabetes/global-report/fr



À propos de la technologie Kinoïde développée par Néovacs



Cette technologie propriétaire vise le traitement de pathologies associées à une surproduction d'une cytokine endogène. Elle relève de l'immunothérapie active et est basée sur la génération d'une réponse immunitaire grâce à l'administration d'un complexe immunogène associant la cytokine ciblée à une protéine porteuse. L'injection intramusculaire de ce Kinoide au patient va permettre d'induire la réponse immunitaire et de stimuler la production d'anticorps polyclonaux dirigés contre la cytokine cible. On parvient ainsi à bloquer la surproduction de la cytokine et ses effets pharmacologiques. Plusieurs pathologies auto-immunes et inflammatoires (diabète de type 1, lupus érythémateux systémique, dermatomyosite...) se caractérisent par un dérèglement du fonctionnement de cytokines qui se retrouvent produites en excès (IFN?). Cette surproduction va favoriser l'inflammation et la dérégulation de l'immunité.

À propos de Néovacs

Cotée sur Euronext Growth Paris depuis 2010, Néovacs est devenu un acteur majeur dans les vaccins thérapeutiques ciblant le traitement des maladies auto-immunes, inflammatoires et certains cancers. Grâce à sa technologie innovante induisant une réponse immunitaire polyclonale, protégée potentiellement jusqu'en 2038 par 4 familles de brevets, Néovacs concentre ses efforts de développement clinique sur l'IFN? Kinoide pour le traitement du lupus et de la dermatomyosite. Néovacs réalise également des travaux précliniques sur l'IFN? Kinoide dans le diabète de type 1 et avec d'autres vaccins thérapeutiques pour le traitement des maladies auto-immunes, cancers, allergies. L'ambition de cette « approche Kinoïde » est de permettre aux patients de mieux supporter un traitement à vie qui serait plus efficace, bien toléré et très souple dans son administration. Néovacs est éligible au plan PEA-PME. Pour plus d'informations : http://www.neovacs.fr/

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest