Cannes, Varsovie, 29 avril 2019 – Thales Alenia Space, société commune entre Thales (67%) et Leonardo (33%), et l’entreprise polonaise CloudFerro annoncent la signature d’un contrat avec EUMETSAT, représentant également l’ECMWF (The European Center for Medium-Range Weather Forecasts), et le Mercator Ocean International (les Partenaires), pour la livraison d’informatique dématérialisée (cloud computing) et de services associés pour la plateforme WEkEO. WEkEO est un des cinq DIAS (Data Information and Access Services) financé par la Commission Européenne dans le cadre du programme Copernicus. La valeur du contrat s’élève à 10 millions d’euros et couvre la fourniture « à titre de service » de l’infrastructure informatique, de stockage et de réseau ainsi que l’accès aux données et leur traitement jusqu’en octobre 2021, sauf prolongation pour une ou deux années supplémentaires.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

La plateforme WEkEO vise à fédérer les infrastructures des 3 partenaires et offre une élasticité propre au Cloud à travers une architecture hybride Privée/Publique. Dans le cadre de ce contrat, les droits d’exploitation commerciale sont accordés au consortium Thales Alenia Space et CloudFerro pour développer et proposer des services supplémentaires sur une plateforme différente et de manière autonome.

WEkEO délivre des données des partenaires et des données de la mission Copernicus recueillies par les satellites Sentinel, des données des services Copernicus dédiés à la marine, à la terre, à l’atmosphère et au climat. Il dispose d'outils et de traitements hébergés en cloud permettant d’amener « l’utilisateur aux données » pour transformer les données et fournir des services répondant à ses besoins spécifiques ou à ceux de ses utilisateurs. Ce nouveau paradigme présente deux avantages majeurs : d'une part, il réduit le volume de données à transférer et, d'autre part, le modèle économique « paiement à la demande » évite aux utilisateurs d'investir et d'exploiter des infrastructures informatiques coûteuses. Le développement de la plate-forme WEkEO débutera mi-avril 2019.



Le consortium Thales Alenia Space et CloudFerro : une approche fédératrice unique

Thales Alenia Space, en tant que représentant du consortium avec son co-traitant CloudFerro, ont réussi à fédérer un consortium fort, comprenant également ATOS Origin, GMV, Orange et CLS, pour faire face aux défis techniques, économiques et commerciaux de la plate-forme WEkEO. Ce consortium bénéficie des meilleures synergies de plusieurs DIAS et des solutions d’informatique dématérialisée (cloud computing) actuelles, apportant ainsi de nouvelles compétences aux nouveaux venus.

Thales Alenia Space en tant que maître-d'oeuvre de la plupart des segments sol d'EUMETSAT maîtrise l'intégration et l'exploitation à grande échelle de systèmes informatiques complexes dans les domaines de l'observation de la Terre et de la météorologie.

CloudFerro apporte son expérience du développement et de l'exploitation de la couche Infrastructure as a Service (IaaaS) pour les solutions cloud publiques, privées et hybrides éprouvées dans CREODIAS et dans CDS du CEPMMM.

« Thales Alenia Space et ses partenaires s'engagent à offrir aux communautés d'utilisateurs d'EUMETSAT, d'ECMWF et de Mercator Océan International une approche fédératrice unique de Copernicus DIAS pour le succès de WEkEO », a déclaré Marc Henri Serre, VP Observation et Domaine scientifique chez Thales Alenia Space. « Après notre contribution majeure à Mundi DIAS, WEkEO montre que Thales Alenia Space façonne définitivement l'avenir des nouvelles solutions au sol de Copernicus. Par ailleurs, avec cet accord qui confirme l'expertise de CloudFerro, Thales Alenia Space démontre son engagement soutenu pour devenir un partenaire majeur de l'industrie spatiale polonaise ».

« Je suis heureux que notre expérience dans la fourniture de services dans l’industrie des Clouds, y compris l’industrie spatiale, a été remarquée et appréciée. WEkEO est une des cinq plateformes DIAS (Data and Information Access Services) européennes, fournissant des données à partir du système Copernicus ; et en même temps, c’est la seconde pour qui nous, CloudFerro, nous fournissons une plateforme qui collecte et traite les données. C’est un autre projet que nous réalisons dans le cadre du programme Copernicus de la Commission Européenne. Cela confirme notre capacité à fournir des services de cloud computing de pointe pour des marchés spécialisés et exigeants » – explique Maciej Krzy?anowski, Président Directeur Général de CloudFerro.

A propos de Thales Alenia Space

Combinant plus de quarante ans d’expérience et une diversité unique en terme d’expertise, de talents et de cultures les architectes de Thales Alenia Space conçoivent et délivrent des solutions innovantes pour les télécommunications, la navigation, l’observation de la Terre et la gestion de l’environnement, l’exploration, les sciences et les infrastructures orbitales. Les institutions, gouvernements et entreprises comptent sur Thales Alenia Space afin de concevoir, réaliser et livrer des systèmes satellitaires : pour géolocaliser et connecter les personnes et les objets partout dans le monde; pour observer notre Planète; pour optimiser l'utilisation des ressources de la Terre ainsi que celles de notre Système Solaire. Thales Alenia Space a la conviction que l’espace apporte une nouvelle dimension à l’humanité pour bâtir une vie meilleure et durable sur Terre. Société commune entre Thales (67%) et Leonardo (33 %), Thales Alenia Space forme la Space Alliance avec Telespazio pour proposer une offre complète de solutions incluant les services. Thales Alenia Space a réalisé un chiffre d'affaires d’environ 2.5 milliards d’euros en 2018 et emploie approximativement 8000 personnes dans 9 pays.

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest