Linklaters a conseillé GENFIT, société biopharmaceutique de phase avancée focalisée sur la découverte et le développement de solutions thérapeutiques et diagnostiques innovantes dans le domaine des maladies du foie, notamment d’origine métabolique, dans le cadre de son introduction en bourse sur le Nasdaq Global Select Market.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

L’opération représentait un montant brut, prime d’émission incluse, d’environ 155,4 millions de dollars U.S (équivalent à 137,6 millions d’euros). Elle comprenait une offre au public d’American Depositary Shares (ADSs) aux Etats-Unis et un placement privé d’actions en Europe.

SVB Leerink et Barclays sont intervenus en qualité de coordinateurs globaux associés de l’opération et de teneurs de livre associés de l’offre aux États-Unis. Roth Capital Partners et HC Wainwright & Co. sont intervenus en qualité de chefs de file de l’offre aux États-Unis. Bryan, Garnier & Co. Limited et Natixis sont intervenus en qualité de teneurs de livre associés du placement privé.

L’équipe de Linklaters qui conseillait GENFIT sur les aspects de droit français de l’opération était dirigée par Bertrand Sénéchal, associé du département Marchés de capitaux, épaulé par Antoine Galvier, collaborateur. Cooley LLP conseillait GENFIT sur les aspects de droit américain.

Le syndicat bancaire était conseillé par Goodwin Procter LLP, pour les aspects de droit américain, et Jones Day, pour les aspects de droit français.



Pour une information plus détaillée sur le cabinet, vous pouvez consulter le site www.linklaters.com

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest