Mieux comprendre les troubles DYS



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Cergy, le 21 mars 2019  - À compter du 11 mars 2019 et jusqu'à fin avril, SPIE France, filiale du groupe SPIE, leader européen indépendant des services multi-techniques dans les domaines de l'énergie et des communications, organise la sixième édition du « mois du Handicap » qui sera consacré aux troubles de la communication et aux difficultés qu'ils induisent. L'objectif est d'informer, de sensibiliser et de mobiliser les collaborateurs de SPIE France autour du handicap.

A l'heure du tout numérique où « communication » est un maître mot, SPIE France compte mettre l'accent sur les troubles qui gênent - voire bloquent - enfants et adultes dans leurs échanges avec les autres. Les DYS(*) et le bégaiement sont des handicaps cognitifs qui n'altèrent en rien l'intelligence. Ces troubles de la communication sont encore mal connus aujourd'hui. Les obstacles rencontrés en matière de compensation et d'image par les personnes qui en sont atteintes sont trop souvent sous-estimés, en particulier pour l'adulte dans le monde du travail. « Le mois du Handicap » est ainsi l'occasion, pour les différentes filiales françaises, de libérer la parole et d'aborder, avec l'ensemble des collaborateurs, la question du handicap dans l'entreprise.

Cette année, plus que de valoriser l'existant, il s'agit d'ouvrir le dialogue, de lever les préjugés sur le handicap et de permettre à chacun de partager les bonnes pratiques en matière d'accompagnement, d'encadrement et d'intégration des personnes concernées. « Nous devons tous ensemble tout faire pour unir nos différences et faire de notre environnement de travail un lieu d'épanouissement qui permette à tous les talents de donner le meilleur d'eux-mêmes » rappelle la directrice des ressources humaines SPIE France, Olga Martin-Jarousse.

Les deux précédentes éditions du « mois du Handicap » étaient dédiées aux réalisations internes et aux pratiques innovantes mises en place au bénéfice des personnes en situation de handicap (aménagement de logements accessibles, aménagement de carrefour, installation de boucles magnétiques pour les personnes malentendantes...).

Des actions de sensibilisation sur les principaux sites

La dernière édition du « mois du Handicap » avait permis de mener des initiatives sur plus de 70 sites dans toute la France. Cette année, les référents Handicap et les responsables des ressources humaines de chacune des filiales mettent tout en œuvre pour déployer sur les différents sites des actions d'information et de sensibilisation des collaborateurs. Tous animeront des moments d'échanges et de rencontres : des ateliers ludiques, des « escape-games », des quizz et des expositions sur la thématique des DYS et du bégaiement seront organisés.

Mieux comprendre pour mieux travailler ensemble

Ces moments de partage entre collaborateurs encouragent et libèrent le dialogue sur le handicap. Plusieurs d'entre eux saisissent l'occasion pour évoquer leur propre situation et enfin témoigner librement. Pour l'ensemble de la filière RH ainsi que pour les managers, le mois du Handicap est également l'opportunité de mieux faire connaître les possibilités d'accompagnement des salariés concernés, d'expliquer les procédures, les démarches et les aides auxquelles ils ont droit et qui amélioreront considérablement leur quotidien professionnel ou personnel.

Accompagner l'emploi des personnes en situation de Handicap

Si le maintien dans l'emploi, l'aide à l'accueil, à l'intégration et à l'évolution professionnelle des personnes handicapées constituent un axe majeur de la politique Handicap de SPIE, le recrutement en est un volet également prioritaire. SPIE s'engage à recruter par le biais de ses écoles cibles, de l'intérim, d'associations, des Cap Emploi ou de sociétés d'insertion ses futurs collaborateurs et ce, dans tous ses métiers.

Soutenir le développement des établissements des secteurs protégé et adapté

Enfin, toutes les entités de SPIE France participent à chaque fois qu'elles en ont la possibilité au soutien du secteur du travail protégé et adapté, à savoir auprès des Etablissements et Services d'aide par le travail (ESAT) et les Entreprises Adaptées (EA). Cette politique permet d'agir très concrètement en faveur de l'emploi des personnes handicapées.

(*) Les troubles DYS sont des pathologies cognitives d'origine neurobiologique sans déficience intellectuelle, qui induisent cependant des troubles d'apprentissage. Elles incluent la dyscalculie, la dyschronie, la dysgraphie, la dyslexie, la dysorthographie et la dysphasie.

À propos de SPIE France

SPIE France, filiale du groupe SPIE, leader européen des services multi-techniques, accompagne ses clients sur tout le cycle de vie de leurs investissements, de la conception à la maintenance. SPIE France est organisée en cinq filiales nationales de spécialité, SPIE CityNetworks (réseaux d'énergie, numériques et usages associés), SPIE Facilities (maintenance et FM), SPIE ICS (services numériques), SPIE Nucléaire et SPIE Industrie & Tertiaire.

Avec près de 19 000 collaborateurs qui interviennent depuis plus de 450 implantations, SPIE France a réalisé un chiffre d'affaires de plus de 2,7 milliards d'euros en 2018.

Avec plus de 46 400 collaborateurs et un fort ancrage local, le groupe SPIE a réalisé, en 2018, un chiffre d'affaires consolidé de 6,7 milliards d'euros et un EBITA consolidé de 400 millions d'euros.

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest