Eurotunnel prend acte du vote de la Chambre des Communes contre la ratification de l’accord de sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Eurotunnel appelle les responsables politiques à préciser dès que possible la nature des accords douaniers à mettre en place entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne. Seules des règles claires permettront aux acteurs économiques de continuer à investir et à créer des emplois et de préserver la dimension humaine, sociale et culturelle des échanges entre la Grande-Bretagne et l’Union européenne. Pour rappel, 26% des échanges commerciaux entre le Royaume-Uni et l’Union Européenne passent par le Tunnel, représentant plusieurs centaines de milliers d’emplois.

Eurotunnel qui célèbre cette année son 25ème anniversaire, s’est préparé depuis deux ans à tous les scénarios avec la pleine et constante implication de ses 2 500 salariés.

Eurotunnel a adapté ses infrastructures pour que, avec ou sans accord, soit maintenue la fluidité du trafic.

Eurotunnel travaille à ce que les nouveaux contrôles douaniers post-Brexit n’aient pas d’impact significatif sur le trafic dans le Tunnel comme le montre son histoire : à l'ouverture du Tunnel en 1994, les camions ne passaient que trois contrôles avant d'embarquer contre huit aujourd’hui, ce qui n’a pas empêché le trafic de camions d’être multiplié par quatre de 1994 à 2018.

Les millions de clients d’Eurotunnel peuvent suivre ces innovations avec la campagne en ligne #BrexitAndBeyond lancée en novembre 2018.


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest