L'IL-4/IL-13 Kinoide induit une forte production d'anticorps neutralisants contre  les cytokines IL-4 et IL-13 et inhibe la bronchoconstriction.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values
Ces résultats permettront de définir la poursuite du développement dans cette indication visant à assurer aux patients une protection à long terme, contre les maladies allergiques.            


Paris et Boston, le 7 novembre, 2018 - 17h45 CET- Néovacs (Euronext Growth Paris: ALNEV), leader de l'immunothérapie active pour le traitement des maladies auto-immunes, annonce avoir établi la preuve de concept in vivo de son nouveau vaccin thérapeutique IL-4/IL-13 Kinoide dans le traitement des allergies respiratoires, en collaboration avec une équipe de recherche de l'Institut Pasteur.

Le vaccin thérapeutique IL-4/IL-13 Kinoide, issu de la technologie innovante  de Néovacs, est conçu pour cibler les maladies allergiques telles que l'asthme et les allergies alimentaires. Les résultats obtenus dans cette étude préclinique montrent que le vaccin est capable d'inhiber la bronchoconstriction, et donc de restaurer la capacité respiratoire.

« Ces résultats établissent une preuve de concept très importante pour la stratégie de développement de notre plateforme de produits thérapeutiques basés sur notre technologie Kinoide », a déclaré Miguel Sieler, CEO de Néovacs. « Ils valident notre capacité à produire des candidats-médicaments efficaces, susceptibles de traiter les maladies chroniques inflammatoires telles que l'asthme, affectant plus de 300 millions de personnes dans le monde [1]. »

Ces résultats ont été obtenus en collaboration avec les Drs. Pierre Bruhns et Laurent Reber de l'unité de recherche Anticorps en Thérapie et Pathologie, unité Inserm 1222, du département d'Immunologie de l'Institut Pasteur : « Ces résultats constituent une étape importante dans le développement d'un traitement à long terme contre les allergies, pour lesquelles il n'existe toujours pas de solution efficace sur la durée ». déclare le  Dr Pierre Bruhns. Dr Laurent Reber ajoute : « Dans cette étude nous avons ciblé une voie déterminante dans le processus du développement des allergies. Le kinoïde IL-4/IL-13 pourrait potentiellement être utilisé pour traiter de nombreux types d'affections allergiques.»

Néovacs a annoncé en juillet 2018 les résultats de son étude clinique de phase 2b avec l'IFN? Kinoide dans le traitement du lupus validant son approche thérapeutique innovante chez l'homme et la poursuite du développement clinique en phase III.



La société va poursuivre en parallèle les prochaines étapes du programme IL-4/IL-13 très prometteur ainsi que les travaux précliniques en cours dans le diabète de type 1 avec l'IFN? Kinoide.



A propos des Allergies

Les allergies constituent un problème de santé publique majeur dont la prévalence est en croissance constante affectant plus de 300 millions de personnes souffrent d'asthme et entre 200 et 250 millions d'allergies alimentaires. Un dixième de la population souffre d'allergies médicamenteuses et 400 millions de rhinites1. A ce jour, il n'existe pas de traitement efficace sur la durée pour ces maladies. Les cytokines IL-4 et IL-13 jouent un rôle clé dans les réactions allergiques et représentent des cibles thérapeutiques majeures. La plupart des traitements actuels contre les allergies sont symptomatiques (principalement des antihistaminiques et des corticostéroïdes). La seule stratégie thérapeutique mise au point à ce jour est l'immunothérapie spécifique à un allergène, qui consiste à administrer des doses croissantes d'un allergène sur plusieurs mois pour la désensibilisation. Cependant, l'immunothérapie spécifique aux allergènes est limitée par des taux élevés de réactions indésirables et une efficacité à long terme médiocre, en particulier pour les allergies alimentaires.



À propos de Néovacs

Cotée sur Euronext Growth Paris depuis 2010, Néovacs est devenu un acteur majeur dans les vaccins thérapeutiques ciblant le traitement des maladies auto-immunes, inflammatoires et certains cancers. Grâce à sa technologie innovante induisant une réponse immunitaire polyclonale, protégée potentiellement jusqu'en 2032 par 4 familles de brevets, Néovacs concentre ses efforts de développement clinique sur l'IFN? Kinoide pour le traitement du lupus et de la dermatomyosite. Néovacs réalise également des travaux précliniques sur d'autres vaccins thérapeutiques pour le traitement des maladies auto-immunes, cancers, allergies et diabète de type 1. L'ambition de cette « approche Kinoide » est de permettre aux patients de mieux supporter un traitement à vie qui serait plus efficace, bien toléré et très souple dans son administration. Néovacs est éligible au plan PEA-PME. Pour plus d'informations : http://neovacs.fr/

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest