Effets positifs observés sur les critères d’évaluation clés de la neuroprotection liés à la progression de la SEP



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Effets neuroprotecteurs également observés chez des patients atteints de SEP non active

Confirmation de la sécurité et de la tolérance


Genève, Suisse, et Berlin, Allemagne, 15 octobre, 2018 – 7h30 – GeNeuro (Euronext Paris : CH0308403085 - GNRO) annonce aujourd’hui que des données de son étude de Phase 2b CHANGE-MS démontrant un effet significatif de GNbAC1, une nouvelle approche thérapeutique prometteuse pour le traitement de la sclérose en plaques (SEP), ont été présentées lors du 34e congrès du Comité Européen pour le Traitement et la Recherche sur la Sclérose en Plaques (ECTRIMS). Ces données ont montré que l’administration de GNbAC1 pendant 12 mois a eu un impact positif significatif sur des critères clés de la neuroprotection connus pour être liés à la progression de la maladie. De plus, les analyses supplémentaires ont également montré que ces effets neuroprotecteurs étaient au moins aussi importants dans la sous-population de patients en phase inactive, un groupe pour lequel il existe actuellement peu de traitements de fond. GNbAC1 est un anticorps monoclonal qui neutralise une protéine d’enveloppe rétrovirale codée par un membre pathogène de la famille des rétrovirus endogènes humains HERV-W (pHERV-W Env).

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest