Paris, 30 juillet 2018 – Le projet Ichthys a franchi une étape majeure ce 27 juillet avec la mise en production du premier puits offshore, qui marque le début d’une quarantaine d'années d’exploitation de ce champ de gaz et condensats. A pleine capacité, les installations en mer devraient produire 1 600 mmscfd de gaz (285 000 barils équivalent pétrole par jour) et 85 000 barils de condensats par jour. Ce gaz alimentera une usine de Gaz Naturel Liquéfié (GNL) à terre, d’une capacité de 8,9 millions de tonnes de GNL par an destinées au marché asiatique, et qui produira environ 1,65 million de tonnes par an de gaz de pétrole liquéfié (GPL) ainsi que 15 000 barils supplémentaires de condensats par jour.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

« Le démarrage de la production sur Ichthys est une réalisation majeure. Ichthys est un ajout important au portefeuille de Total, dans un marché du GNL en plein essor, et contribuera à la croissance de la production et du cash-flow du Groupe pour les années qui viennent », a commenté Arnaud Breuillac, directeur général Exploration-Production de Total.

Ichthys LNG
Le projet comprend le développement du champ de gaz à condensats d'Ichthys, situé au large de la côte nord-ouest de l'Australie (par 260 mètres de profondeur d'eau), ainsi qu’un gazoduc de 889 kilomètres reliant le champ à une usine de liquéfaction de gaz, implantée à terre près de Darwin, dans le Territoire du Nord.

Les installations en mer consistent en un développement de puits sous-marins reliés à une unité de traitement de gaz (CPF1) et à une unité flottante de production, de stockage et de déchargement des condensats (FPSO2).

L'usine de liquéfaction à terre comprend deux trains de liquéfaction d’une capacité combinée de 8,9 millions de tonnes par an et des infrastructures dédiées à l'extraction et à l'exportation de GPL et de condensats.

Total détient une participation de 30 % dans le projet Ichthys LNG, aux côtés d’INPEX (opérateur, 62,245 %), CPC Corporation, Taiwan (2,625 %), Tokyo Gas (1,575 %), Osaka Gas (1,2 %), Kansai Electric Power (1,2 %), JERA (0,735 %) et Toho Gas (0,42 %).

1 CPF : Central Processing Facility for gas treatment
2 FPSO : Floating Processing, Storage and Offloading

Total en Australie
Implanté en Australie depuis 2005 dans l’amont du secteur pétrolier et gazier. Outre sa participation dans le projet Ichthys LNG, le Groupe détient, dans le Queensland, une participation de 27,5 % aux côtés de Santos, Petronas et Kogas dans le projet de GLNG d'extraction de gaz de charbon transformé en GNL. Total détient des participations dans cinq permis d'exploration offshore – dont trois opérés par le Groupe – dans les bassins deBrowse, Bonaparte et Carnarvon.

À propos de Total
Total est un groupe mondial et global de l'énergie, l'une des premières compagnies pétrolières et gazières internationales, et acteur majeur des énergies bas carbone. Ses 98 000 collaborateurs s'engagent pour une énergie meilleure, plus sûre, plus propre, plus efficace, plus innovante, et accessible au plus grand nombre. Présent dans plus de 130 pays, Total met tout en œuvre pour que ses activités soient accompagnées d'effets positifs dans les domaines économiques, sociaux et environnementaux.


Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest