Des initiatives liées au sport voient le jour dans de nombreuses entreprises. Qu’en est-il chez Safran ? Et en quoi est-ce bénéfique pour les collaborateurs et pour le Groupe ?



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values
En février dernier, les 32 500 salariés de Zodiac Aerospace rejoignaient Safran. Début juin, un projet fédérateur baptisé "Go Safran" était lancé sur le thème du sport pour accompagner leur intégration dans le Groupe.



Acquisition de Zodiac Aerospace : l'intégration par le sport

Le principe ? Il suffit de télécharger l'application, puis de s'inscrire par équipes – des points de bonus sont attribués aux équipes mixtes qui rassemblent des collaborateurs de Safran et de Zodiac Aersopace. Ainsi, les salariés sont encouragés à courir, faire du vélo ou marcher pour engranger un maximum de points. Les meilleures équipes seront régulièrement distinguées. L'objectif de ce projet est de proposer une activité ludique, facilement réalisable et encourageant l'esprit d'équipe.

Le sport, facteur de bien-être au travail


Le développement du sport en entreprise a aussi des effets bénéfiques sur le bien-être des collaborateurs au travail. Un des meilleurs exemples en la matière au sein du Groupe concerne Safran Nacelles, qui déploie depuis plusieurs années un programme de préparation et d'entraînement sur son site de Colomiers, près de Toulouse. Concrètement, tous les compagnons volontaires peuvent participer, sur leur temps de travail, à un programme de préparation physique : des exercices d'échauffement et de renforcement musculaire pendant 20 minutes au début de journée, puis juste avant de quitter leur poste, une séance d'étirements. Un programme d'accompagnement à l'arrêt du tabac complète le dispositif : pour chaque paquet de cigarettes en moins, une heure de sport sur le temps de travail est offerte. Et les résultats sont là : deux ans après le lancement du projet, le taux d'absentéisme du site est réduit de moitié, et 60 % des fumeurs ont stoppé la cigarette !



Les champions Safran


Si le Groupe encourage la pratique du sport pour tous ses collaborateurs, il s'implique aussi dans le devenir professionnel de ceux qui réussissent le mieux dans leurs disciplines sportives – c'est le sens de la signature en 2017 d'une convention de partenariat avec l'Institut National du Sport, de l'Expertise et de la Performance (INSEP). Concrètement, Safran s'est engagé à présenter ses métiers aux sportifs de l'INSEP, et surtout à les préparer aux entretiens professionnels, tout en leur proposant des formations adaptées. En contrepartie, l'INSEP s'est engagé à identifier et sélectionner les sportifs de haut niveau qui pourront participer aux entretiens de simulations et aux formations proposées par le Groupe.

Et de fait, de nombreux sportifs de haut niveau travaillent chez Safran. L'un des meilleurs exemples est Clément Maynadier : rugbyman, il a débuté au Sporting Club Albigeois, avant de poursuivre sa carrière à l'Union de Bordeaux-Bègles. International – sélectionné en équipe de France pour le tournoi des 6 Nations en 2017 – il est également ingénieur Support technique M88 chez Safran Aircraft Engines.



Citons également Kevin Le Cunff, préparateur au sein de la Division Moteurs Civils chez Safran Aircraft Engines, passé en 2017 cycliste professionnel au sein de l'équipe HP BTP-Auber 93. Ou encore Vincent Ricard, responsable industrialisation équipement, également chez Safran Aircraft Engines, qui a participé à deux reprises aux Jeux Olympiques d'hiver (à Sotchi en 2014, et à Pyeongchang en 2018) en tant que membre de l'équipe de France de bobsleigh à quatre.



Sport et entreprise, des valeurs communes


Tous ces sportifs Safran s'accordent à dire qu'il y a des similitudes entre la pratique d'un sport et le travail en entreprise : rigueur, concentration, esprit d'équipe et capacité à se remettre en question sont autant de points communs. Champion de France universitaire de boxe et ingénieur en apprentissage chez Safran Transmission Systems, Naoufal puise dans la pratique de son sport une maîtrise et une connaissance de soi qui l'aident dans sa vie de tous les jours. James, recordman mondial de force athlétique et méthodiste au montage militaire chez Safran Aircraft Engines, utilise ses connaissances en matière de postures et gestes à adopter pour conseiller ses collègues sur le port de lourdes charges. Le mot de la fin revient à Eric, sacré à 54 ans champion de France Senior de marathon en 2017*, qui s'est donné pour principe de « ne rien lâcher et d'être très exigeant envers lui-même. »



*temps de référence : 2h36'54''



Le saviez-vous ?


Safran a participé aux Jeux mondiaux du Sport d'entreprise qui se sont déroulés à La Baule (Loire Atlantique) fin mai, avec une délégation de 70 sportifs et sportives. L'édition 2018 a rassemblé 6000 participants venus de 50 pays : pendant 5 jours, ils ont concouru dans 25 disciplines (parmi lesquelles l'athlétisme, la natation, le cyclisme, le football, le basket, le volley, la voile, les échecs…).

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest