Nantes, le 13 juin 2018, 18 heures - OSE Immunotherapeutics SA (ISIN: FR0012127173; Mnémo: OSE), annonce que l'Assemblée générale réunie ce jour a approuvé toutes les résolutions proposées par le Conseil d'administration.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Le résultat complet des votes de l'Assemblée Générale Mixte est disponible sur le site internet de la société, rubrique Investisseurs/Assemblée Générale (http://ose-immuno.com/documentation/assemblee-generale/).

Au total, 60 actionnaires étaient présents ou représentés ou votaient par correspondance. Ils possédaient ensemble 8 219 498 actions (soit 56,92 % des titres ayant droit de vote) et 12 189 454 droits de vote.

Au cours de cette Assemblée générale, Dominique Costantini, Présidente, et Alexis Peyroles, Directeur général d'OSE Immunotherapeutics, ont rappelé les dernières avancées et la stratégie de croissance de la Société.

Après l'accord de licence et de collaboration conclu récemment avec Boehringer Ingelheim sur OSE-172, OSE Immunotherapeutics dispose aujourd'hui de trois partenariats stratégiques structurants, permettant d'assurer une deuxième phase de croissance de la société. Les prochaines étapes seront axées sur le développement d'un portefeuille de produits comprenant à la fois un produit en clinique de phase 3 proche du marché, avec un statut orphelin (Tedopi®) et des innovations cliniques de rupture menées en collaboration (avec Boehringer Ingelheim sur OSE-172, avec Servier sur OSE-127 et avec Janssen Biotech sur FR104).

La Société poursuit en parallèle les phases cliniques de quatre produits du portefeuille :

En immuno-oncologie :

-Poursuite de l'étude internationale de phase 3 de Tedopi® (néoépitopes stimulant les lymphocytes T) dans le cancer du poumon non à petites cellules (NSCLC) chez des patients en échec à un traitement par checkpoint inhibiteur PD-1 ou PD-L1 ;

-Exploration de Tedopi® en combinaison avec un checkpoint inhibiteur dans une étude de
phase 2 dans le cancer du pancréas ;

-Entrée en phase clinique d'OSE-172 (antagoniste de SIRPa), checkpoint inhibiteur ciblant les cellules myéloïdes suppressives.

Dans les maladies auto-immunes :

-Entrée en phase clinique d'OSE-127 (antagoniste du récepteur à l'interleukine-7) dans la rectocolite hémorragique ; préparation de l'avancée en clinique de phase 2 de FR104 (antagoniste du CD28) dans la polyarthrite rhumatoïde, en partenariat avec Janssen Biotech.



En Recherche & Développement :



Par ailleurs, disposant de plusieurs plateformes scientifiques et technologiques, néoépitopes, anticorps monoclonaux agonistes ou antagonistes, idéalement positionnées pour combattre le cancer et les maladies auto-immunes, la Société poursuit activement les avancées de nouveaux programmes innovants en recherche.



A PROPOS D'OSE IMMUNOTHERAPEUTICS

OSE Immunotherapeutics est une société de biotechnologie spécialisée dans le développement d'immunothérapies innovantes pour l'activation et la régulation immunitaire en immuno-oncologie, dans les maladies auto-immunes. La combinaison innovante de néoépitopes (Tedopi®) est actuellement en Phase 3 clinique dans le cancer du poumon avancé (Non-Small Cell Lung Cancer) après échec des checkpoints inhibiteurs anti-PD-1 et anti-PD-L1. Un accord mondial de collaboration et de licence en immuno-oncologie a été signé en avril 2018 avec Boehringer Ingelheim pour développer le checkpoint inhibiteur OSE-172 (anticorps monoclonal anti-SIRPa) dans le traitement des tumeurs solides avancées. Une option de licence a été exercée par Janssen Biotech en juillet 2016 pour la poursuite du développement de FR104 (anticorps monoclonal anti-CD28) dans les maladies auto-immunes, à l'issue des résultats positifs de Phase 1 du produit. Une option de licence en 2 étapes a été signée avec les Laboratoires Servier en 2016 pour développer OSE-127 (anticorps monoclonal humanisé ciblant le récepteur CD127, la chaîne alpha du récepteur de l'interleukine-7) jusqu'à la finalisation d'une Phase 2 clinique prévue dans les maladies auto-immunes de l'intestin et la maladie de Sjögren. La société dispose de plusieurs plateformes technologiques et scientifiques : néoépitopes, anticorps monoclonaux agonistes ou antagonistes, idéalement positionnées pour combattre le cancer et les maladies auto-immunes. Son portefeuille clinique de premier plan a un profil de risque diversifié.

Plus d'informations sur http://ose-immuno.com

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest