Paris, le 13 juin 2018 – Emmanuel Macron a tenu ce matin un discours au congrès de la Mutualité Française. Un discours ferme sur la forme qui ressemble un coup de com’ au moment où les professionnels de la santé évoquent leurs inquiétudes sur sa politique.



Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values



Christophe Triquet, Directeur assurance de meilleurtaux.com : « Le reste à charge 0 est une très bonne ambition, et une avancée sociale majeure si cela se met en place. C’est la réalisation qui pose question, spécifiquement en optique. En effet, les équipements avec RAC 0 existent déjà mais ne sont pas choisis car les lunettes sont autant des produits de santé que des produits de mode pour les consommateurs. Créer de nouveaux packages peut-elle être la solution ? Il faudra voir ce que prévoit le gouvernement pour stimuler la consommation de ces équipements de base.

L’autre élément à prendre en compte est le coût de l’opération. La complémentaire santé est une activité à peine rentable et ajouter des dépenses conduira in fine et de facto à une hausse des cotisations…même si le Président a demandé que cette réforme se fasse sans augmentation des cotisations. On parle aujourd’hui d’un coût d’environ 500 millions d’euros rien que pour la partie Dentaire. En ajoutant l’effort à réaliser en Optique et en Audio Prothèse, le poids du RAC 0 sera non négligeable. Attention dès lors à ne pas compromettre l’intention initiale et d’augmenter le nombre de renonçants, non pas aux soins directement, mais à la souscription d’une complémentaire santé ! ».

Téléchargez gratuitement le guide
Dopez vos plus-values

Recommander à vos amis
  • gplus
  • pinterest